Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Accueil

Ce site est destiné à tous les surdoués, adultes, enfants, à leurs parents, à leurs enseignants, et à toutes les personnes désireuses de s’informer sur ce sujet.

Mon livre, "Des femmes surdouées"

Mon livre, « Des femmes surdouées »

Mon livre, "Les surdoues atteints de haut potentiel. L'intelligence malmenée"

Mon livre, « Les surdoues atteints de haut potentiel. L’intelligence malmenée. »

Il a pour ambition de rassembler des recherches et Publications scientifiques pertinentes concernant le fonctionnement  des personnes à haut potentiel. Il contient également des Vidéos  : des entretiens de spécialistes, des expériences et des parcours plus ou moins réussis. Ce site est aussi un blog avec mes avis sur l’actualité du monde de la douance.

Si vous voulez m’écrire  : nadine@surdoues-online.fr

Les articles classés par « Catégories » , à droite, contiennent des réflexions, des anecdotes, des expériences de notre vécu familial face à la précocité de nos trois enfants. Je raconte succinctement mon parcours dans Chemins de traverse  (CP à 5 ans, testée à 8 ans) et le parcours de mes enfants dans Tribulations d’enfants trop vifs. Mon intention est d’éclairer de ma longue expérience (25 ans) les parents qui découvrent aujourd’hui la précocité de leur enfant, les adultes à haut potentiel ou les adultes qui découvrent leur douance tardivement. Je le fais humblement , car on ne sait pas encore tout sur le fonctionnement humain. J’ai suivi et validé des études de psychologie (Master  Développement de l’enfant et de l’adolescent). Les définitions du site sont issues de ces études universitaires très récentes, et sont tenues à jour car les recherches s’amplifient en psychologie cognitive, en psychologie, et modifient régulièrement notre compréhension de la douance.

Didier Poli du site  planète douance a réalisé une interview, si vous voulez entendre ma voix !     interview

A l’époque où mes enfants avaient 3 ou 4 ans, Internet n’existait pas et un site comme celui-ci m’aurait été très précieux. L’expérience d’autres enfants précoces ayant sauté des classes avec succès nous a guidés dans le choix de les avancer de deux classes. Aujourd’hui, ils vont très bien et ont conservé cette avance. Mieux: ils le vivent bien !  Je raconte sur le blog leur histoire avec l’école. Le saut de classe n’est pas néanmoins nécessaire pour tous : voir l’article Le saut de classe?

Actuellement , on trouve sur le net de nombreuses informations, parfois contradictoires, parfois farfelues. Pour vous aider à vous y retrouver, je vous conseille des livres, sérieux et pertinents, issus de longues expériences dans la page biblio.

Dans le cadre de mes études et recherches, je recherche les témoignages de personnes douées, adultes, qui avec leur recul nous éclaireront sur le sujet. Ces travaux sont regroupés dans la partie Etude.

J’ai réalisé en 2014/2015 une étude sur le haut potentiel  intitulée « Incidence du passage anticipé au CP sur la réussite académique ultérieure chez les personnes à haut potentiel intellectuel » (Mémoire). Les résultats vont dans le sens des études internationales ; les personnes à haut potentiel de l’échantillon présentent une réussite académique d’obtention du Bac , qu’elles aient ou non eu le passage anticipé du CP. Mais en post-Bac, le groupe CP anticipé obtient plus de diplômes de plus de Bac +5. Une partie ne réussit pas , mais on ne connait pas les chiffres exacts de cette population en sous-réalisation paradoxale dans la population des personnes à haut potentiel. Selon Gagné ils seraient 10% à ne pas réussir comme ils le devraient. La réussite et la sous-réalisation doivent être définies.

Les pages adultes surdoués sont consacrées aux adultes à haut potentiel, s’ils sont en recherche de précisions pour comprendre leur fonctionnement. Plusieurs vidéos pour les  « adultes surdoués »  se trouvent sur la page   Les adultes surdoués . J’ai enregistré plusieurs vidéos au fil des années. De nombreux commentaires se sont ajoutés sur cette page et les interactions sont bénéfiques.  Mon livre  « Des femmes surdouées » est consacré aux femmes à haut potentiel dans la partie témoignages et explique la douance dans le chapitre1. Il est préfacé par Arielle Adda et référencé dans son dernier livre Adultes sensibles et doués (A Adda et T Brunel). Le site  planetesurdoues est également référencé à la fin de leur livre (2015).

Mon deuxième livre    Les surdoués atteints de haut potentiel, l’intelligence malmenée. EDN 2016. est préfacé par  Jean Charles Terrassier, qui est l’auteur de l’ouvrage très célèbre  « Les enfants surdoués ou la précocité embarrassante ».

les-surdoues-atteints-de-haut-potentiel-nadine-kirchgessner

http://www.leseditionsdunet.com/sciences-humaines/4149-les-surdoues-atteints-de-haut-potentiel-nadine-kirchgessner-9782312043296.html
« Psychologue de notoriété internationale, spécialiste reconnu des enfants précoces, Jean-Charles Terrassier est président-fondateur de l’ANPEIP, première association française à avoir agi en faveur des enfants précoces.»

La page Culture  par le biais de la philosophie nous permettra d’approcher la notion d’intelligence  et de réfléchir au sens de  l’éducation.

Le terme «  surdoué » n’a pas toujours le même sens pour tous  mais il est couramment employé. Il est  difficile de le contourner. J’ai nommé ce site planète surdoué, pour que le site soit référencé facilement dans les moteurs de recherche, en 2009. Mais j’ai conscience que ce terme de surdoué n’est pas adapté . Aujourd’hui, le terme  haut potentiel est plus politiquement correct, mais similaire et la réalité est toujours présente.

Dès que l’on prononce  le terme « surdoué », la notion d’intelligence s’impose. Et la question de sa définition est un éternel sujet de controverse. Certains ont tôt fait de proscrire ce terme « intelligent » lorsqu’ils parlent du haut potentiel, mais lorsque vous lirez les témoignages, vous constaterez que l’intelligence est bien là.

Ni le terme « surdoué », ni le terme « précoce » ne  conviennent parfaitement, mais c’est  un terme employé par une majorité de personnes. Certains  galvaudent le terme surdoué, car cela dérive doucement vers la notion de supérieur, de réussite scolaire, de réussite en général ou  de génie. On parle aussi de surdoué en sport, en musique ou en dessin. Le haut potentiel est plus souvent employé pour la grande efficience intellectuelle.

Certains même pensent que les hauts potentiels n’existent tout simplement pas !

Ce site reconnaît la difficulté de la définition du surdoué , enfant ou  adulte . Les parents ou les enseignants peuvent déceler certaines caractéristiques qui montrent qu’un jeune enfant, voire très jeune, se démarque des petits camarades de sa tranche d’âge, dès le bac à sable, dès la maternelle. Le test de QI est un indicateur parmi d’autres.

Le test de QI est expliqué en bas de la page définition enfants ou adultes page suivante.. Cette page d’explication résumée est issue de mes cours de psychologie de l’université paris VIII.

L’enfant surdoué n’est pas un adulte miniature.

Les enfants doués  n’ont pas la science infuse, ils ont besoin d’être éduqués comme tout enfant. Ces enfants ont le droit d’être éduqués à leur rythme, et d’être élevés tout simplement et non pas rabaissés ou au contraire mis sur un piedestal. Il ne faut pas rater le bon moment de leur apprentissage. Si l’enfant présente les premiers signes d’un ennui profond à l’école, le QI est utile pour discuter avec l’enseignant d’un éventuel saut de classe, dans les petites classes idéalement.

Le QI est indispensable pour faire prévaloir à l’école son avance réelle . Il est évident que faire sauter des classes à des enfants qui n’en ont pas besoin ou qui seraient « poussés » par leurs parents est toujours une catastrophe. C’est pour cette raison que certains enseignants sont souvent réticents. Et dans ce cas, on ne peut que les approuver. Actuellement, les tests de QI représentent le moyen le plus sûr de penser que « peut-être » on ne se trompe pas. Ces tests doivent être effectués à la suite d’entretiens précis avec le psychologue (pas psychanalyste). Pour comprendre le courant de la psychanalyse au sujet des surdoués cliquer sur   La psychanalyse et les surdoués                                                             Les surdoués et la psychanalyse                             innés-psys

Les parents et les enseignants doivent être attentifs et ne pas penser que l’enfant se débrouillera de toutes façons tout seul, mais beaucoup le font. Les nombreux témoignages d’adultes surdoués nous montrent que lorsque la précocité n’est pas prise en compte, ce peut être toute l’existence future qui est détruite, et pas seulement la scolarité. On peut très bien avoir un gros QI  et être cassé par le système scolaire et le système social parce que l’on n’a pas été reconnu à temps, c’est-à dire dans la petite enfance. Mais dans la grande majorité des cas , cela se passe bien. Ils apprennent simplement plus vite, plus tôt,  que les autres, ils ont des caractéristiques très diverses et il faut en tenir compte.  Ce sont des enfants intelligents et on ne doit pas les classer dans une case  « enfants différents ».

Confronté à un enfant qui présente certaines performances étonnantes pour son âge, on peut choisir de lui faire passer un QI ou pas. (cf  définition )

On peut (doit) s’appuyer sur  l’inventaire de Jean-Charles Terrassier .
Mais on ne réduit pas un enfant à un seul chiffre ! Le QI est une donnée parmi d’autres, comme sa taille, son poids, ou l’acuité visuelle s’il a besoin de lunettes. Il ne viendrait à l’idée de personne de se dire « tiens, je ne m’occupe pas de sa myopie ! »
ou  » je ne m’occupe que de la myopie !  » .

Le terme de surdoué est difficile à assumer pour un bout de chou qui n’est pas encore éduqué, scolarisé, diplômé. Cela laisse présupposer dans l’esprit du grand public qu’il est parfait ou supérieur ou carrément le contraire!

Ainsi certains pensent :

« Il ne faut pas s’occuper d’eux!« 

« Qu’ils apprennent à lire tout seuls!« 

« Il faut les freiner!« 

« C’est un singe savant!« 

« C’est une catastrophe »

Beaucoup de préjugés entourent le sujet. Certains hauts potentiels sont en échec. Mais des chiffres avancés, et trop élevés, de 30 % d’échec scolaire, sur des articles et blogs ne sont pas du tout vérifiés scientifiquement, ni réels.

Le saut de classe n’est pas la seule solution. Si cela se passe bien à l’école, l’avance n’est pas à envisager forcément. on peut aussi faire de l’enrichissement.

Pour que les parents de jeunes enfants prennent la bonne décision, au bon moment, racontez vos expériences, bonnes et moins bonnes, et vos réussites!

dans les pages Témoignages et Etude .

Elles permettront de montrer aux parents et aux enseignants le bien-fondé , sur le long terme, soit des sauts de classe de l’enfant réellement surdoué (maternelle et primaire), soit de l’approfondissement. A l’inverse, racontez-nous les conséquences  de la non prise en compte de la précocité.

Si vous avez terminé votre scolarité, n’hésitez pas à nous la faire partager sur les pages  Etude   Fonctionnement cognitif    et       Parcours.

Pour mettre en avant certains articles  je les ai  sélectionnés :

penser différemment à manier avec précaution                   La terre est ronde ?

    bilan              bilan positif          les bonnes intentions       vidéo ancienne        Attention aux dérives sectaires

arboré-sens        Les extra-terrestres      raisonnement divergent et raisonnement convergent       LES TROUBLES DYS      UBERISATION DE LA PSYCHOLOGIE        Pour Michel

Enkidu (témoignage d’un ex-Mensan)

La désinformation sur le net       Les minorités agissantes         Les culturo-comiques

Ce site a l’ambition d’être positif.

Le haut potentiel est une CHANCE !

A bientôt et Bonne lecture !

 

Toute reproduction est interdite sans autorisation de l’auteur .

Pour accéder aux sous-pages dans vidéos, publications et adultes, il faut laisser le doigt appuyé en cliquant, parfois, cela « saute ».

FacebookTwitterGoogle+Share