Le calvaire à l’école primaire

 

 

Une très triste histoire est racontée dans cet article de midi libre de janvier 2018. L’histoire de ce jeune garçon est très représentative, surtout qu’elle aurait pu être évitée, si on l’avait laissé sauter une classe et passer en CP anticipé, alors qu’il a appris à lire seul en GS de Maternelle.

En dernière année de maternelle, il apprend à lire tout seul mais s’ennuie, a du mal à se concentrer. « Parfois, il pétait un câble, on ne comprenait pas pourquoi», explique sa mère.”

Il semble acquis dans l’article que cet enfant souffre de TDAH, alors qu’il est évident qu’il s’ennuyait et s’agitait.

qu’Hugo souffre de troubles lourds liés à sa précocité

Or la dyspraxie n’est pas un trouble lié à la précocité. On peut être dyspraxique et non précoce.
Pour lire l’article, cliquer sur :    article midi libre

Ces parents ont porté plainte et je les approuve totalement. Cet enfant a souffert de dyspraxie et de harcèlement, de déni. Il n’a pas souffert de son profil intellectuellement précoce (EIP). C’est un problème de tout confondre.

L’article de Ramus et Gauvrit dans la Recherche prend tout son sens à la lumière de cette triste expérience. Il faut bien définir les problèmes et les troubles pour aider l’enfant.

Quelques articles pour approfondir :

Jaspe

La pseudoscience des surdoués

https://www.allodocteurs.fr/bien-etre-psycho/etre-tres-intelligent-ne-predispose-pas-a-des-troubles-psychologiques_21171.html

Quand l’enfant doué est qualifié « d’agité ». A.Adda.2000.

Climat

https://planetesurdoues.fr/index.php/2015/03/30/les-bonnes-intentions/

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.