Une façon d’être au monde ?

Ce matin France 2 s’intéressait au sujet du haut potentiel dans l’émission Les maternelles.

« Il ne s’agit pas d’une pathologie ni d’un handicap mais d’une spécificité, »

Ma fille HPI est entrée au collège à 8 ans Il ne s’agit pas d’une pathologie ni d’un handicap mais d’une spécificité, une « façon d’être au monde ». Les enfants à haut potentiel, qui représentent environ 2% de la population, présentent un intellect surdéveloppé mais peuvent aussi rencontrer des difficultés d’adaptation notamment à l’école. Marjane, est très haut potentiel. Elle a 8 ans et est déjà scolarisée en 6ème. Pour raconter son parcours, qui n’a pas toujours été simple, elle est venue avec sa maman, Fatiha.
💬 Quelle éducation pour les enfants HPI ?

La maison des maternelles

La présentatrice prévient d’emblée « il ne s’agit pas d’une pathologie »…

Sans blague ? Mais ils invitent Jeanne Siaud-Facchin, qui a été une influenceuse sur le sujet de la pathologisation du haut potentiel.

Ils ont invité Marjane (THQI) et sa maman, qui était déjà interviewée lorsqu’elle avait 3 ans.

La journaliste pense que les émotions sont difficiles à gérer pour les enfants à haut potentiel. Dans quelle étude sérieuse a-t-elle lu cela ? En fait il n’en existe pas.

Et ils invitent, présentée comme une experte, Jeanne Siaud-Facchin, mais qui a été plusieurs fois discréditée par ses propos erronés sur le sujet.

Récemment, France 2 a déprogrammé une émission au sujet de l’endométriose pour des propos non scientifiques d’une intervenante :  Sud ouest

On attend, au sujet du haut potentiel, une prise de conscience identique de la part des journalistes et/ou des pouvoirs publics.

Marjane est THQI et fait exceptionnel, elle a su lire à 2 ans. Ce qui est très très rare.

Quelques articles pour approfondir :

La pseudoscience des surdoués

Le journalisme

L’hypersensibilité supposée des surdoués

France info ? Du journalisme ?

Télérama ? Du journalisme ?

France culture toujours

Les fake news

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.