De la suite dans les idées..ou pas

Depuis quelques jours, je vois passer l’article de Charlotte Parzyjagla sur les réseaux sociaux ; il est largement approuvé par de nombreuses personnes, et ce qui est très étonnant, même par des blogs qui désinforment sur le sujet depuis des années :

exemple le blog  cheval à rayures qui relaie l’article en s’exprimant ainsi :

“Mais je sors de ma torpeur (euh.. vu comme je m’active, c’est tout sauf de la torpeur) pour vous partager cet article qui m’a mis du baume au coeur”

Mais, mais…Attendez je dois me pincer ! Cet article explique exactement le contraire de tout ce que ce blog diffuse depuis des années ; à savoir que  l’hypersensibilité n’est pas une caractéristique de douance, que l’arborescence y est dénoncée, de même que l’auto diagnostic. Charlotte Parzyjagla explique les conséquences de la désinformation sur le sujet de ces dernières années.

Or ce blog  cheval à rayures a désinformé, en imputant des caractéristiques d’autisme au haut potentiel. Nous l’avons appris récemment. Certes, il n’est pas le seul, soyons justes. Ni le pire.

Plusieurs personnes ont alerté depuis des années :

La pseudoscience des surdoués (Franck Ramus/Nicolas Gauvrit) 2017

Caroline Goldman

Récupération

Didier Pleux :

« Je m’efforce depuis une bonne trentaine d’années de confronter cette hypothèse doltoïenne : les enfants ou adolescents en échec scolaire ne signent que fort rarement un potentiel très au-dessus de la norme. Ils manifestent, au contraire, une incapacité à accepter les exigences de l’apprentissage. Il existe donc une grande “intolérance aux frustrations”  qu’il nous faut prendre en compte avant de conclure à une quelconque “surdouance”. Mais que préfèrent les parents : entendre un psy qui leur leur dit qu’une intolérance aux frustrations chez un “apprenant” relève de l’éducation parentale ou un psy qui leur annonce que leur progéniture est “génétiquement” géniale ? » [p. 157]  Didier PLEUX, Françoise Dolto, la déraison pure (Editions Autrement, 2013)

Une de mes alertes :

Un congrès Douance 2017 controversé

et bien sûr mon deuxième  livre, préfacé par J C Terrassier :

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.