Désinformation sur le haut potentiel dénoncée

La désinformation sur le haut potentiel est dénoncée par une psychothérapeute dans un long article étayé. Charlotte Parzyjagla explique les conséquences de la désinformation sur le sujet de ces dernières années.

Elle dénonce plusieurs points que je traite très régulièrement sur ce blog et je la remercie. Exemple l’auto-diagnostic .

Nous ne sommes pas assez nombreux, mais, soyons optimistes, cela viendra avec le temps. La lucidité est l’apanage des surdoués, paraît-il.

Les temps changent.

En 2019, Charlotte Parzyjagla peut dénoncer cette théorie romancée de l’arborescence, et avoir des soutiens, alors que cela a valu à mon livre Des femmes surdouées d’être blacklisté pour un tout petit paragraphe sur 216 pages, lors de sa première parution en 2014. Il fallait que la situation devienne catastrophique (ce qu’elle est actuellement).

“l’idée d’une hyperréactivité des sens chez le surdoué, relayée dans de nombreux ouvrages et articles (problème avec les étiquettes qui grattent, hypersensibilité à la lumière, au bruit, etc.) sont des caractéristiques qui sont propres à l’autisme, pas au haut potentiel.

Quant à cette idée de pensée en arborescence, on ne sait pas ce que cela renferme puisque ce n’est pas un concept aux contours clairement théorisés. Chacun y met ce qu’il veut dedans.”(Charlotte Parzyjagla )

engouement et désinformation

Quelques articles pour approfondir :

Penser différemment, à manier avec précaution…

Décryptage d’une vidéo de J Siaud-Facchin (mars 2016)

Responsables mais pas coupables ?

La pseudoscience des surdoués

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.