Dans la Marne

J’avais zappé cet article fâcheux écrit en dépit du bon sens  le 15 juin 2019.

En 2019, on écrit encore des fausses informations sur les chiffres d’échec scolaire des enfants surdoués, (France 3 France info, quand même). Le 30 % d’échec scolaire est toujours diffusé par “la journaliste” entre guillemets.

 “Selon les statistiques, un enfant EHP sur trois a l’étiquette de mauvais élève. Un enfant sur deux vivra un moment de dépression plus ou moins intense durant sa scolarité.” “On estime à environ 30% les enfants à haut potentiel qui échoueront dans leur cursus scolaire avant le baccalauréat.”

Mais d’où viennent ces chiffres FAUX ?

“Or en France, le haut potentiel n’est pas reconnu comme un handicap comme en Belgique ou au Canada. Il n’y a donc pas de dispositif particulier pour les enfants précoces.”

Ces propos sont inadmissibles.

Pour ces personnes (mal) bien intentionnées, les enfants surdoués sont harcelés, qu’à cela ne tienne, on les parquera dans des SESSAD, plutôt que de s’occuper des harceleurs.

ON PLACE DES ENFANTS QUI SAVENT LIRE A 4 ANS, EN CP A 6 ANS, POUR ENSUITE S’ ÉTONNER QU’ILS AILLENT MAL.

On marche sur la tête dans ce pays.

Quelques articles pour approfondir :

La stigmatisation des surdoués est en marche

Les pompiers pyromanes

Responsables mais pas coupables ?

Penser différemment, à manier avec précaution…

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.