Douance = trouble ?

 

Cette affiche démontre très clairement les dérives actuelles que j’observe depuis plusieurs années. Le haut potentiel est placé sur le même plan que les troubles DYS, TDAH, l’autisme. On ne sait pas trop quel est l’objectif , si c e n’est médicaliser le haut potentiel et l’intelligence.

La médicalisation du haut potentiel est patente. On peut l’observer dans les textes de l’Education Nationale, si on compare ceux de 2013 et ceux de 2019 :

Module_formation_EIP_DGESCO_279974

vademecum_scolariser-eleve-haut-potentiel

En 2019, ils ont ajouté “une salle dédiée” pour placer à l’écart les enfants précoces qui poseraient problème. En fait, il faudrait plutôt dire des enfants qui ont des troubles que l’on n’a pas diagnostiqués, malheureusement pour les enfants en question.

Cette autre affiche, mise en avant par une association pour enfants précoces, montre bien que le fait est récurrent.

Quelques articles pour approfondir le sujet :

Lettre ouverte de Gabriel Wahl

La stigmatisation des surdoués est en marche

Copinage

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.