Les zèbres indétrônables

Les « zèbres » sont toujours présents dans l’édition, ainsi que la psychanalyse. Malgré le ridicule des termes et des théories.
Cela fait vendre, vous comprenez.
La véracité scientifique n’est pas (toujours) présente, elle.
Hélène Vecchiali publie  » Un zèbre sur le divan… »
Quand on cumule les deux théories « fumeuses », cela explose.
Dans ce livre, l’auteur parle d’enfants qui savent lire à 2 ans, ont le bac à 5 ans. Oui, oui.
Je l’ai entendue dire cela sur RTL chez Ruquier… (j’étais en voiture, j’écoutais par hasard) …
Le bac à 5 ans, c’est tellement courant chez les surdoués…
Alors j’ai regardé un peu le début de ce livre et c’est vraiment écrit, avec l’explication surdoué complexe et laminaire qui n’est pas scientifique !
Peut-être un humour que je n’aurais pas compris, c’est possible. Car aucun enfant même très HQI ne sait lire à 2 ans, ni a le bac à 5 ans, c’est évident.
Dans mon livre Les surdoués atteints de haut potentiel, L’intelligence malmenée de 2016, deux chapitres sont consacrés à ces deux questions épineuses ; la zébritude et la psychanalyse. Pour comprendre comment on malmène l’intelligence.
Quelques articles pour approfondir :
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.