Fausses informations sur le haut potentiel

Un article diffusant des fausses informations sur le haut potentiel est encore paru dernièrement sur le site Psychologies.com

ENCORE 🙄  pourrait-on s’exclamer.

Les fake news diffusées sont nombreuses :

« Parmi eux, explique Jeanne Siaud-Facchin, on constate qu’un tiers se porte très bien, que le second tiers est composé d’enfants en difficulté avec eux-mêmes et que le dernier tiers est en échec scolaire grave. »

Je poursuis..

“« La différence est qualitative, et non quantitative comme on pourrait le penser », souligne Jeanne Siaud-Facchin. Ainsi, alors que l’être humain lambda favorise l’hémisphère gauche de son cerveau, il est scientifiquement prouvé qu’un enfant surdoué utilise de façon privilégiée son cerveau droit, ce qui lui confère une intelligence plus intuitive que raisonnée.”

Pour des informations plus sérieuses, il vaut mieux lire cet article :

http://www.scilogs.fr/ramus-meninges/cerveau-surdoues/#comment-7273confusions avec le TDAH ou autres problématiques …

“Sur le plan affectif, l’enfant surdoué est avant tout un être hypersensible, chez qui les émotions sont exacerbées : son amour, sa colère, sa susceptibilité ou sa peur sont d’une intensité peu commune”

Clairement, il s’agit de confusions avec le TDAH (trouble de l’attention)

Pour des informations plus sérieuses, on peut écouter cette émission :

Hyperactivité sur France Inter

“l’enfant surdoué, malgré les difficultés, à toutes les cartes en main pour bien grandir et réussir. ”

Faut-il rire ou pleurer ?  Outre le fait que le à est mal orthographié, il s’agit du verbe “avoir” en réalité : l’enfant a

“l’échec scolaire n’a rien de systématique (un tiers des surdoués seulement) et certains enfants parviennent sans aménagement, ni aide spécifique, à réussir et même à briller dans leurs études. ”

Que dire ?

 ” ne décodent pas les implicites de l’école.”

Clairement, il s’agit de confusions avec le TSA (trouble du spectre autistique).

Chaque jour , remettre son ouvrage :

“Il est certains esprits dont les sombres pensées
Sont d’un nuage épais toujours embarrassées ;
Le jour de la raison ne le saurait percer.
Avant donc que d’écrire, apprenez à penser.
Selon que notre idée est plus ou moins obscure,
L’expression la suit, ou moins nette, ou plus pure.
Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément.

Hâtez-vous lentement, et, sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage :
Polissez-le sans cesse et le repolissez ;
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.”  (Boileau )

La situation est VRAIMENT pire qu’il y a deux ans au moment de la publication de l’article La pseudoscience des surdoués . 2017.

Malgré ces fake news diffusées intempestivement, J Siaud-Facchin interviendra à ce colloque à la Sorbonne en mars :

https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_1808265/12-et-13-mars-2019-colloque-eip75-acte-ii

Nicolas Gauvrit et Franck Ramus, Gabriel Wahl, n’interviendront pas, comme l’an dernier. Alors qu’ils apporteraient une parole scientifique.

On voit sur cette présentation que “quelques cas” seront étudiés. il va sans dire que quelques cas cliniques ne devraient pas être généralisés (c’est certainement ce qui sera fait) :

Pour lire l’article en entier, cliquer sur

https://www.psychologies.com/Famille/Enfants/Apprentissage/Articles-et-Dossiers/Enfant-precoce-surdoue-faire-de-sa-difference-une-richesse

J’attends (vainement) qu’un journaliste se penche sur la question pour étudier ces paradoxes :

  • plus des personnes diffusent des fake news, plus elles ont pignon sur rue, sur gouvernement en l’occurrence
  • des cliniciens qui ne croient pas à la science sont interviewés sans arrêt, entendus, crus, consultés.

Quelques articles pour approfondir le sujet :

Le journalisme

La stigmatisation des surdoués est en marche

L’inimaginable

ALERTE PATHOLOGISATION

Les surdoués transpirent

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.