Le saut de classe

J’ai relu cet article écrit par Arielle Adda au sujet du saut de classe de 2013. Il est toujours d’actualité, même si c’est plutôt vers le mois de juin que souvnet les familles y pensent, et malheureusement, il est trop tard. Aussi je le partage pour mes lecteurs attentifs.

Merci à vous d’être si nombreux !

Début de l’article :

“Il est rare que cette éventualité n’apparaisse jamais durant le parcours scolaire de l’enfant doué. Mais des éléments, pas toujours et pas obligatoirement rationnels, interviennent parfois et font qu’il est plus difficile qu’il n’y paraît de s’y retrouver et de prendre la décision la plus favorable.

En Maternelle, certains enfants s’ennuient à périr, se plaignent d’être avec des « bébés » et sont surtout déçus de ne pas apprendre sur le champ à lire, écrire et compter. Cette déception est atténuée lorsque la maîtresse les comprend bien et s’adresse à eux en tenant compte de leur spécificité : pédagogue dans l’âme, elle sait intéresser les enfants et discerner les caractéristiques propres à chacun.”

Pour lire l’article, cliquer sur

Le saut de classe pour un enfant  doué

ARTICLES POUR POURSUIVRE LA REFLEXION :

Quand l’enfant doué est qualifié « d’agité ». A.Adda.2000.

Le saut de classe ?

Le saut de classe selon la psychanalyse

Sauter des classes ?

Penser différemment, à manier avec précaution…

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.