Les zèbres en délire

zèbres

C’est le titre que j’avais trouvé pour mon deuxième livre, mais comme le livre ne parle pas que de cela, cela ne fonctionnait pas bien. Mais je l’ai regretté, j’aimais bien ce jeu de mots.

 J’avais pensé aussi à ce titre pour cet article : L’empêcheuse de tourner en zèbre

Vous avez remarqué ? C’est un jeu de mots ! J’aime bien les jeux de mots ! Je dis cela car une maman m’a signalé que dans certains groupes de « surdoués », le jeu de mot de mon deuxième livre « Les surdoués atteints de haut potentiel » n’était pas bien compris… Par 8 personnes sur 10, quand même… Elle se posait des questions de façon fort légitime, sont-ils vraiment surdoués, tous ces zèbres ?

Alors aujourd’hui, d’humeur un peu taquine, je me suis dit dans ma petite tête qu’il fallait encore en rajouter ! Des jeux de mots !  parce qu’une communication peut aussi passer par l’humour !

Et avant de partir en vacances demain, j’écris ce petit article sarcastique.

Vous l’avez compris, L’empêcheuse de tourner en zèbre, c’est Môa ! Parce que je suis née avec un cerveau, si, si, et pas avec des rayures. C’est comme ça, je suis née avec cette « intuition », je dirais, cette capacité à appuyer là où ça fait mal, à toujours trouver le truc, à dire toujours la chose qu’il ne fallait pas dire… Si, si…, je suis comme ça. Je suis née comme ça. D’ailleurs, cela a toujours été mal vu de dénicher les failles d’un système. Ce n’est pas nouveau. Et nombreuses sont les personnes surdouées qui y sont confrontées dans leur profession.

Ma mère disait  : «  tu fais toujours ton intéressante ! » lorsque par exemple, je disais fort à propos d’ailleurs, « ah mais la semaine dernière , tu avais dit que cette dame était mal coiffée ! » quand elle rencontre la dame en question et dit « ah, quelle jolie coiffure » !  La gaffe !  (j’étais très jeune, je vous rassure)

C’était mal vu. Par elle ! Et par pas mal de monde !

Parce que c’est comme ça, les systèmes mis en place sont pris dans une inertie inexplicable, incompréhensible, même si certains systèmes sont visiblement et durablement mauvais.  Eh oui, les rayures, cela se voit. Et parfois, l’intelligence, eh bien, cela ne se voit pas tout de suite, chez ces gens dits « rayés » …

J’avais écrit dans mon livre  « . J’espère que cet ouvrage sera bien diffusé. Sinon, il sera facile d’en déduire que le côté sectaire et empêcheur de tourner en rond, c’est-à-dire de bien vivre pour les surdoués, aura pris le pas sur la réalité scientifique »

Il est facile de constater que le côté sectaire continue de prendre le pas sur la Science. Ou le côté mercantile, eh oui, l’argent ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval… mais peut-être sous le sabot d’un zèbre ?…

Dans cet article par exemple, il est écrit que si on dit « enfant surdoué », c’est « enfant parfait »  …Bizarre.  Moi je croyais qu’il s’agissait d’intelligence… Mais, on m’aurait donc trompée ?  Je vous assure, je n’étais pas DU TOUT une enfant parfaite et je ne suis pas DU TOUT une adulte parfaite.

[HPI] De toute façon maintenant, tous les enfants sont précoces!

Et donc, pour ne pas dire surdoué, on dit zèbre !  C’est à mourir de rire non ?

Et pourquoi pas « mouche », c’est bien « mouche » !

Je vous ai dit, je suis d’humeur taquine, cela m’est venu comme ça ! Ou blaireau comme dit Mharc !

Bref, comme je vais faire un tout dernier jeu de mot avant de partir en vacances, dans la vie, il faut toujours miser sur le bon cheval et toujours avoir le mot  « pour rire » !

Pour singer l’information fausse donnée par toute la zébritude, j’ajoute ceci, comme il ne manquait plus que le clown dans tout ce cirque ;

Une petite vidéo pour rire, à ne pas prendre au « sabot » de la lettre !  (toutes mes excuses  Céline)

17mn de pur bonheur.  (et de fausses informations).  De la franche rigolade ! Je conseille à cette joyeuse jeune fille de travailler comme humoriste !

Vous pouvez garder les yeux ouverts, oui, oui, mais « que fait-on des personnes qui ont un QI entre 100 et 160 »,  !  Je vous le demande !

Je viens de lire dans « L’idiot » de Dostoïevski (il parlait de l’intelligence d’un personnage)

« Une pensée vaste comme le monde entier se lit dans son regard »

https://youtu.be/6_GyiE_InRk

les-surdoues-atteints-de-haut-potentiel-nadine-kirchgessner

témoignage d’un ex-Mensan  Enkidu

Share

5 réflexions sur « Les zèbres en délire »

  1. ” Les zèbres en Afrique du Sud font plutôt de très bon steaks.
    Alors tant qu’à utiliser un nickname pour nous autres THP, HP, Gifted et Talentueux,
    je préfèrerais quelque chose de moins comestible et si vous le permettez et j’opterais à la rigueur plus volontiers pour “X men”.
    Pour ma part je pense que l’on parle ici plutôt de super-pouvoirs que de propension à la rature.
    (mes amis asiatiques et anglo-saxons seront plutôt d’accords avec moi je pense)

    Le “surdon” n’est rien d’autre à mon sens que l’étendue d’intelligence détenue par l’individu en terme de potentialité accessible et libérée d’agir et de penser.
    Une efficience physiologique donc et ici principalement neurologique; une puissance de calcul et ses applications transversales et élargies.
    (D’origine: Patrimoine ADN de Naissance – ou Acquise/Modifié, altérée ou augmentée:
    Environnement, épi-génétique, entraînement et augmentations neurologiques.
    Les variables issues de la qualité du matériel d’origine ayant évidement une prévalence
    sur les altérations positives ou négatives suivantes. En l’état actuel de la science en tous les cas).

    Nous parlons ici d’une capacité de percevoir et d’interagir avec l’environnement (concret et abstrait)
    et d’en composer les données de manière à la fois vive et puissante.
    Cette efficience neurologique offre la possibilité pour l’individu de se confronter de façon beaucoup plus efficace
    et économe en terme calorifique à des problèmes – réflexions / expérimentations – complexes, mais aussi de s’affranchir
    plus largement du groupe et de l’ensemble des béquilles et œillères de masse pour ce faire.

    Le “surdon” est acte d’autonomie et de déploiement d’existence pro-active.
    C’est l’essence même des humains comme animaux exceptionnels.

    “Ignorance mère de félicité” initiait le bûcher et la guillotine de tout élan prométhéen aux seins des sociétés aux soldes des religions “révélées”.
    “sale intellos”, “je suis un zèbres”, “l’intelligence est un fardeau” “Trop intelligent pour être heureux”
    – Vision aussi très unilatérale, souvent patriarcale et judéo-chrétienne du bonheur. On pourrait s’interroger! –
    sont porteurs du même élan aux seins de nos sociétés. (tout en étant d’un égal intérêt financier pour lesdites sociétés ceci dit en passant…)

    Donc assise sur un tapis en peau de zèbre et grignotant mon entrecôte en feuilletant un ouvrage sur la Révolution Culturelle,
    les dérives théosophes – et autres sectes, la discrimination des femmes savantes au fil des siècles et les épanchements des pseudo-sciences psychanalytiques….
    J’opte finalement pour une ou deux TED talks, une passage édifiant de Mermoz – Joseph Kessel -, du Le loup des steppes – Hermann Hess -,
    de Poussière d’étoile – Hubert Reeves – des récits de Philip K.Dick, d’une théorie du Design ou du langage (vaste sujet que le choix – politique – des signifiants et signifiés),
    Le Prince – Machiavel évidement – Laurent Alexandre et toutes autres variations autour du(des) élans prométhéens modernes, (avec la bande son adéquate.)
    ou encore “Anatomie de l’Horreur” du Grand S.King…. Sans parler des films à visionner et les figures de sur-doués ne manquent pas là non plus. Loin s’en faut!
    (le choix est plus vaste de ce côté ci et des plus enrichissant: les auteurs et talents surdoués. Vaste vaste vaste source d’inspiration!
    Nous parlons le même langage bigarrés d’impertinence et d’enthousiasme, de soif d’exister face à la vie et à la mort les yeux dans les yeux
    avec sous nos pieds, bien palpable et grisant: le gouffre de notre ignorance)….
    … Je dirai… Oui. Soyons des X Men, des Jokers, des Lucifers, des géants ou du moins… tentons de l’être?

    De fiers et libres existentialistes.

    Prenons en main notre destin avec toute l’amplitude de nos talents!
    Passons les frontières et soyons détestés ou aimés pour ce que nous sommes plutôt que de jouer ce jeu absurde et suicidaire qui consiste
    à se rabaisser à un pantomime grotesque, arrangeant pour les seuls politiques et leurs troupeaux apeurés et dociles.

    Si tous portent des brassards et bouées car incapables de s’aventurer dans le grand bain du monde,
    nous ne devons pas pour autant nous priver de nager!

    Nous savons filer à tout allure, voler, rêver, évaluer, croiser et peser les idées: penser.

    Nous sommes les innovateurs, les designers, les talents multiples. Nous nous affranchissons des limites et frontières.

    Nous sommes les avancées de matières et d’idées de ce monde et nous devons en êtres fiers et le revendiquer.

    Voilà mon message aux “caliméros-zèbres au pays de socialo-hypcrito-bisounours-dangereusement-idéalistes”. Soit.
    Ils endossent volontairement l’étoile jaune? Ils devraient plutôt sortir les griffes.

    Tigre blanc vaut mieux que zèbres, si les plus dandys tiennent malgré tout aux rayures.

    Personne n’est malheureux d’être trop intelligent.
    À la rigueur il peut être lâche et trembler face à l’immensité de sa perception et des possibles.
    Tout le monde peut par contre être malheureux de se trouver dans un environnement délétère.
    (principalement si celui-ci est activement, violemment et quotidienement néfaste à sa liberté de penser et d’agir en toute intégrité).
    Les milieux populistes et anti-intellectualistes sont absolument délétères pour qui a en lui un tel faisceau des possibles
    et cette rage de vivre-penser-percevoir-comprendre-rayonner si forte et vibrante. Une déflagration.

    Tout univers limitant l’est par définition à moins d’un ermitage en soi même
    (choix artistique possible, je ne juge pas. Du moment que la décision est personnelle et prise en tout état de cause).

    Cette rage d’être soi au pays de zombies dociles et de leurs violences de groupes ordinaires et subissant leurs limitations.
    (corolaires de leur ignorance, de leurs entraves et de leur peurs.)

    Ils ralentissent le monde et le nivellent par le bas.

    Nous l’accélérons.

    Alors go on!

    Ne laissons pas les / nos talents se perdre. Rayonnons!

    En citant W.C Fields pour conclure:
    « Souviens-toi qu’un poisson mort peut flotter en suivant le courant, mais seul un poisson vivant peut nager en le remontant. » ”

    En espérant que mon témoignage ira salutairement à contre-courant des débandades affolées
    de canassons à rayures actuelles et de leurs bergers.

  2. merci Camus pour votre commentaire. je relisais mon article , et je me suis amusée moi-même !
    Sur you tube, j’ai vu que Céline ne faisait pas humoriste, mais coach !… de la “lecture d’âme” 😉
    je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle…

  3. Un adulte zèbre,c’est un adulte avec un cerveau rayé on parle de lésion cérébrale ou bien? Dans cette communauté d’équidés une récurrence tout de même,un niveau de bêtise placé très haut.Les rayures c’est laid,dans le cerveau,la bouche,les étoffes.Pourquoi choisir la laideur pour parler de la plus belle richesse humaine? Quand je lis,haut potentiel atout ou handicap? J’ai envie de répondre,potentiel moyen complexe ou jalousie? Les youtubers sont la cerise sur le ” sabot” dans toute cette mascarade Hazan-R c’est à se tordre pire que cette vidéo.Merci Nadine pour cet article hilarant .

  4. Bonjour Mama
    Merci pour mon article et mon site. L’humour est indispensable ! Vous avez mille fois raison ! J’ai un peu de mal à comprendre comment on peut sacrifier l’avenir d’un enfant de 12 ans qui a déjà été harcelé… Croire que dénoncer l’EN suffit… La preuve ! Je dénonce régulièrement des “dysfonctionnements” mais … c’est inutile …bon, peut-être un peu utile ! Ne soyons pas défaitiste 🙂

  5. votre article est très drôle et si utile. j’ai l’impression que plein de gens ne sont plus dans la réalité. J’ai 2 enfants de 10 ans et 7 ans et ils ont été diagnostiqués par une psy libérale. j’ai vu qu’un livre du blog les tribulations est publié avec le nom du “zébrillon”, avec son vrai nom , je veux dire. je pense que vous êtes au courant ? je vous soupçonne d’avoir pensé à çà avec vos zèbres en délire et je vous approuve ! On est en plein délire ! je me demande qui a une pensée pour cet enfant qui n’a que 12 ans ? est-ce que tous ces gens qui vont acheter ce livre imaginent la vie de ce zébrillon ? Quelle honte ! Pour cette raison , je ne l’achèterai pas, même si je regarde de temps en temps ce blog. mais je préfère le vôtre ! Il est plus approfondi .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.