Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Oct/17

1

Un congrès Douance 2017 controversé

 

Un congrès Douance 2017 controversé se passe en ce moment sur le net, c’est un congrès virtuel. Les deux organisatrices Nathalie Alsteen et Céline Domecq ont eu l’idée d’inviter une bloggeuse A Reynaud, qui apporte de la confusion chez ses lecteurs, en diffusant des informations non scientifiques et paradoxales sur le haut potentiel. Un commentateur l’ayant fait remarquer a été « viré » du groupe Facebook du congrès Douance 2017. Au départ, j’avais décidé de ne pas intervenir, mais on m’a appelée à l’aide. J’ai également quitté ce groupe  Facebook du congrès Douance 2017, après avoir été malmenée car j’avais demandé des références scientifiques sur ce qui était avancé dans la « conférence ». Mes questions n’ont pas plu, bien évidemment. On me soupçonne de vouloir discréditer l’intervenante.

Quand la science tourne avec de l’affectif, rien ne va plus.

L’an dernier au congrès 2016, j’avais également interpelé Nathalie Alsteen au sujet d’un intervenant, Thierry Janssen, qui était clairement dans la mouvance « indigo ». Voici ce qu’il disait : à 45 mn dans sa « conférence » …. » les enfants à haut potentiel ressemblent à enfants indigos… Les enfants à haut potentiel sont le résultat de l’évolution ? qui laisse place à l’émotion ? ces enfants sont une réponse pour réenchanter notre monde ? la masse ne peut accueillir ces enfants sensibles ! ces enfants sont des messagers , des anges… on est à la fin d’une civilisation et il va falloir l’inventer , et ces enfants sont là. » On m’a répondu que cela ne les concernait pas (en gros).

Cette année, donc, elles invitent une personne qui pense avoir révolutionné le syndrome d’asperger et qui a inventé un « continuum » entre haut potentiel et asperger. Pour lire les copies d’écran, il faut cliquer sur les images et agrandir. On peut remarquer le double discours. D’un côté, ce n’est pas une spécialiste, d’un autre, son blog serait une « référence » du haut potentiel.

Comme on peut le lire sur l’intervention, on ne comprend strictement rien au sujet de ce continuum.La définition même de la notion de continuum en psychologie n’est pas comprise. L’intervenante emploie un terme savant pour faire croire à sa théorie inventée. La suite sur Facebook n’est pas inintéressante QUANT AU NIVEAU DE DISCUSSION SCIENTIFIQUE.

En fait, nous n’avions pas compris. Il ne s’agissait pas d’un congrès qui apportait de la Science. Je cite Céline Domecq  : « notre objectif n’est pas de faire un congrès basé uniquement sur des recherches scientifiques« . C’est écrit en toutes lettres. De fait, on cherche vainement les références Scientifiques dans cette intervention du congrès.

J’ai été accusée très injustement (quasiment de façon diffamatoire) de faire du « harcèlement », alors que je demandais des références scientifiques sérieuses. Je rappelle, mais les lecteurs de ce site le savent, que je fais une « veille scientifique » sur le haut potentiel. Il ne s’agit en aucun cas d’attaquer une personne. Il faut bien comprendre que l’intervenante est un maillon de la chaîne dans la désinformation sur le sujet.  Son blog y participe activement, car les problématiques de la « zébritude, des « enfants indigos », et l’anthroposophie  sont bien plus intenses et posent encore plus de questions éthiques. Mais il semblerait que tout est lié. Sur mon blog, je fais des alertes diverses, dès que je lis ou entends des aberrations.

Ensuite, se faire passer pour une victime pour ne pas répondre à des questions simples, voire éliminer les commentateurs divergents et lucides, n’est pas a priori très constructif. Tout cela se passe sur des années, et est entretenu par un petit groupe de personnes qui ont des intérêts personnels et/ou financiers à pathologiser le haut potentiel.

Lisez à la fin de cet article quelques lectures plus saines. La situation ne risque pas de s’améliorer, puisqu’une antenne de MENSA  (mensa côte d’azur) a invité prochainement l’intervenante pour une conférence, avec M de Kermadec , psychanalyste.

M de Kermadec  est invitée aussi à MENSA, et on peut lire ceci à propos de la Science ; cela ne présage rien de positif quant à l’avenir.

Je peux faire une analogie personnelle, simple à comprendre :  j’ai eu une aplasie médullaire, par exemple,  maladie très rare, c’était un cas sur un million ;  les personnes qui prétendraient que toute la population a une aplasie médullaire seraient traitées d’hérétiques :

La pseudoscience des surdoués

La fabrique du surdoué déprimé

Encore des zèbres?

Autisme asperger ou haut potentiel ?

Esprit critique

Pseudosciences : les raisons du succès

 

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»