Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Sep/17

25

Surdoués : la propagande

Je voulais écrire     Surdoués : la propagande négative s’intensifie ;  mais c’était trop long pour un titre. J’ai eu quelque peine à trouver un titre acceptable pour cet article. Comme l’écrit PsyEN dans un commentaire sur le blog de Franck Ramus   La pseudoscience des surdoués :

« C’est sûr que l’on n’est pas aidés par les média grand public. »

On ne croît pas si bien dire. Pour ne pas faire mentir cette assertion, un article de Nice Matin de Nancy Cattan du 23.09.2017 ajoute encore à la confusion. L’esprit critique de certains surdoués, de certains MENSA en tous cas, semble totalement désactivé. Car, oui, il ne suffit pas d’appartenir à MENSA pour être exempt de toute erreur et de toute critique. On peut se demander ce qui les pousse à être si négatifs.

Le titre de Nice Matin est tout simplement hallucinant : Surdoués, précoces …Ils ont souvent des problèmes de communication.

L’article est écrit pour promouvoir à Nice une journée Intelligence Day organisée par MENSA pour mieux comprendre qui sont les hauts potentiels (écrivent-ils).

A priori non. Vous n’apprendrez pas des faits scientifiques et fiables, en tous cas, pas à Nice.

Car dans l’article des assertions inexactes sont proférées.

    • Les relations avec les autres sont factices   Cet article, et donc ces deux mensans, généralisent à partir de leur vie et de leur cas. Or beaucoup de surdoués de ma connaissance ont des amis, ont de bonnes relations sociales. Si je généralisais au cas de mes enfants, je pourrais dire qu’ils ont des tas d’amis et que donc, les surdoués ont des tas d’amis. Mais je ne le ferai pas. Je ne suis pas si stupide.
    • Surdoués, précoces …Ils ont souvent des problèmes de communication.  Titre de l’article sans références scientifiques appuyant ces dires.
    • Le dialogue avec les autres est difficile en partie à cause du mode de pensée particulier des dits HP (haut potentiel). Une pensée dite en arborescence.

Cf  La légende noire des surdoués  

« La notion même de « pensée en arborescence » est inconnue du monde scientifique« .

Par ailleurs, on peut lire sur le wikipédia « surdoué » ceci :  Une corrélation a précédemment été découverte entre la surdouance et la dépression ou le suicide. C’est beaucoup plus grave :  NON . Le taux de suicide n’est pas plus élevé chez les surdoués que dans une autre population. Il est moins élevé. Cela est indiqué dans cette étude suédoise de grande ampleur ;  RESUME  :

Objective: Few studies have investigated the association of childhood IQ and school achievement with suicide. The aim of this study was to investigate the association of childhood IQ with suicide in a cohort of Swedish women and men. Method: 21 809 subjects born in 1948 and 1953 who completed IQ and school tests at age 13 years have been followed until 2003. Information on paternal education and in-patient care for psychosis was linked using the Swedish personal identification number. Results: There were 180 suicides amongst subjects with measured IQ. High IQ was associated with reduced suicide risk among men (OR per unit increase in age-adjusted model 0.90, 95% CI 0.83–0.99), while there was no statistical evidence of an association in women (OR 1.04, 95% CI 0.90–1.20). Among men with a history of psychosis, high IQ was associated with an increased risk of suicide. Conclusion: Low childhood IQ at age 13 years is associated with an increased risk of suicide in men but not in women; however, amongst those with psychosis, low IQ appears to be protectivANDERSON, L; et al. Association of IQ scores and school achievement with suicide in a 40-year follow-up of a Swedish cohort. Acta Psychiatrica Scandinavica. 118, 2, 99-105, Aug. 2008. ISSN: 0001690X.

TRADUCTION

Objectif: peu d’études ont étudié l’association du QI de l’enfance et le rendement scolaire avec le suicide. L’objectif de cette étude était d’étudier l’association du QI de l’enfance avec le suicide sur une cohorte de femmes et d’hommes suédois. Méthode: 21 809 sujets nés en 1948 et 1953 qui ont passé le test de QI et les tests scolaires à l’âge de 13 ans ont été suivis jusqu’en 2003. Des informations sur l’éducation paternelle et les soins hospitaliers pour la psychose ont été traitées en utilisant le numéro d’identification personnel suédois. Résultats: il y a eu 180 suicides chez des sujets ayant un QI moyen. Le QI élevé a été associé à une réduction du risque de suicide chez les hommes (OR par unité de croissance du modèle ajusté par âge 0,90, IC 95% 0,83-0,99), alors qu’il n’y avait aucune preuve statistique d’une association chez les femmes (OR 1,04, IC 95% 0,90- 1.20). Parmi les hommes ayant une histoire de psychose, un QI élevé était associé à un risque accru de suicide. Conclusion: Le faible QI de l’enfance à l’âge de 13 ans est associé à un risque accru de suicide chez les hommes mais pas chez les femmes; cependant, parmi les personnes atteintes de psychose, le QI faible apparaît être protecteur.

Je souligne  la conclusion de l’étude de 21 809 sujets :

Le QI élevé a été associé à une réduction du risque de suicide chez les hommes (OR par unité de croissance du modèle ajusté par âge 0,90, IC 95% 0,83-0,99), alors qu’il n’y avait aucune preuve statistique d’une association chez les femmes (OR 1,04, IC 95% 0,90- 1.20).

Une autre étude indique :

the results indicated that gifted adolescents did not exhibit heightened rates of suicide ideation as compared to their nongifted peers CROSS, TL; CASSADY, JC; MILLER, KA. Suicide Ideation and Personality Characteristics among Gifted Adolescents. Gifted Child Quarterly. 50, 4, 295-306, Sept. 1, 2006. ISSN: 0016-9862.

J’imagine ma panique si j’avais lu ce gendre d’article inepte, lorsque mon fils aîné avait 5 ans. on peut se demander à quoi cela sert de faire peur à tout le monde, même si les faits étaient vrais. Mais en plus, ils sont faux. A priori, vous n’obtiendrez pas d’informations fiables concernant ces deux assertions citées dans l’article de Nice Matin, avec la journée Intelligence Day organisée par MENSA  Côte d’azur    

J’avais déjà diffusé un témoignage d’un ex-mensan, qui avait remarqué que certains membres de MENSA  » se focalisent sur un genre de surdoué (zèbre, hyper-sensible, …).  On en a la confirmation, avec cet article et l’Intelligence Day, inhabituel. Jusqu’à présent , MENSA diffusait des informations plus fiables. on peut relire le témoignage de   Enkidu

J’ai parcouru cet excellent article du blog  douance.org  qui est le premier site français sur la douance, créé par Philippe Gouillou, ami de J.C Terrassier et mensan, également, et de Nice.

Je cite cet extrait du blog :

« Grady Towers conclut son article en notant que les clubs de THQI doivent accepter qu’ils ont un rôle psychologique, parce qu’ils attirent ceux qui ont suivi une stratégie marginale et qu’ils sont psychologiquement blessés. Quelques lignes avant, il notait :

« C’est l’isolation qui détruit, pas le QI en lui-même. »

On peut lire ou relire l’excellent livre de Nicolas Gauvrit pour avoir des informations fiables, et les miens, bien sûr.

 

 

On peut lire aussi cet excellent article :

http://www.liberation.fr/debats/2016/05/31/canulars-academiques-les-maitres-a-penser-demasques_1456452

Quelques articles à lire ou relire :

Les minorités agissantes

Nos enfants nous liront un jour

Haut Potentiel Intellectuel  Un champs de recherche miné  Nicolas Gauvrit

Le journalisme

La fabrique du surdoué déprimé

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»