Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Juin/16

20

Les minorités agissantes

les-surdoues-atteints-de-haut-potentiel-nadine-kirchgessner

 Je parcours un peu de temps à autre les blogs et sites qui concernent la douance ou le surdouement, pour me tenir au courant. Parfois je vais d’étonnement en étonnement, comme aujourd’hui. J’aurais pu appeler cet article   Les tribulations d’une girouette, mais j’ai préféré être plus mesurée.

C’est assez amusant pour moi, mais pour les jeunes parents actuels, cela l’est beaucoup moins, car leurs enfants subissent les conséquences fâcheuses de tout ce fatras d’informations embrouillées . Ce matin , je me suis penchée sur un blog.

Finalement je suis ravie de voir que quelques unes de mes idées sont reprises, au final, mais il me semble que tout est dans un embrouillamini inextricable.

Je place un commentaire sur mon site car je ne prends pas le risque que mon commentaire soit en attente indéfiniment. Donc, je commente via mon site ! Dommage ! … Rappelez-vous, mon commentaire avait été bloqué quand je parlais de Jeanne Siaud-Facchin, (oh  mon Dieu!) comme on peut le lire sur    Pour Michel

Comme j’aime la logique, je vais essayer de démêler « le vrai du faux », mais je me demande si cela est possible. Je plains vraiment les jeunes parents actuels qui découvrent le haut potentiel de leur enfant, il y a de quoi attraper des maux de tête en parcourant le net. On y lit des informations dans tous les sens, et contradictoires ! Je vous livre un exemple flagrant que j’ai relevé.

Certains esprits chagrins pourront penser que je suis « tatillon » mais cela me semble très important.

 

Sur un site qui s’appelle Les tribulations d’un petit zèbre, par exemple, sur la page consacrée à la psychologue qui a « nommé » les surdoués  des « zèbres », et sur l’émission  « Drôles de zèbres » on peut y lire que c’est  « Une très belle émission, comme France Culture sait les faire » .

Sur cette page, une maman écrit ce commentaire que je recopie , pour clarifier mon propos :

drôles de zèbres

Naturelle dit :

28 novembre 2015 à 02:14

Il est souvent dit que les personnes HP pensent en permanence et ne peuvent ralentir ou arrêter leur cerveau mais est-ce-qu’une personne non HP le peut ? Je ne comprends pas du tout cette différence qui est décrite de cette manière. Merci par avance à toute personne qui pourrait m’éclairer sur ce point.

Je ne comprends pas non plus le conçept de pensée en arborescence par rapport à la pensée linéaire. Il me semble que tous les cerveaux (normalement constitués) font des associations d’idées et ne vont pas d’un point A à un point C en passant strictement par B. Ils peuvent aussi aller voir Y et passer par E, non ? Je veux dire par là, qu’il me paraît étrange de penser que pour les cerveaux normaux, on n’aura pas d’intuition, d’image, d’odeur et plusieurs pensées qui se succèdent hyper rapidement. C’est bien le propre de la pensée d’être très rapide, à tel point qu’on ne sait pas pour quelle raison on a eu « cette idée », « cette intuition »… Et si cette différence est avérée comme elle est décrite, alors, j’aimerais beaucoup que quelqu’un de normal m’explique son fonctionnement. D’ailleurs, Nicolas Gauvrit parle d’une vitesse de connexion plus importante, il me semble, et non d’arborescence de la pensée.

Autre point que je souligne, ne vous semble-t-il pas étonnant que l’on parle d’une intelligence qualitativement différente et qu’on souligne qu’il ne s’agit pas d’une intelligence quantitativement différente ? Pourtant c’est bien aussi ce que mesurent les tests ? Ce serait pour ne fâcher personne ?

Les témoignages font toute la qualité de cette émission mais il m’a été totalement insupportable d’écouter les musiques au piano. Pour quelle fichue raison, les émissions « culturelles » choisissent-elles souvent ce type de musique ?

Répondre

28 novembre 2015 à 08:56

Je parage laaargement ces remarques ! Mais c’est le discours de Jeanne Siaud-Facchin (les témoins st des gens qui la côtoient & st dans sa sphère, ce que perso j’ai regretté il aurait été intéressant de « partir » aussi ailleurs, interviewer Terrassier, ou Bak, dt les livres st cités en réf.).

  • Thirty dit :

28 novembre 2015 à 09:18

Avoir le trousseau de clef sans savoir ce qu’elles ouvrent! C’est tout à fait ça me concernant. Ça me rend triste! Merci pour ce partage. Je vais peut-être chercher une association pour en parler, je me sens bien seule…. Et la pensée en arborescence n’existerait pas hein. C’est juste une interprétation due aux connaissances empiriques de JS Facchin.

sur  http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2015/11/27/ces-droles-de-zebres-france-culture-novembre-2015/

les premières lectures

 .

Si on comprend bien où je veux en venir et le sens de cet article, l’auteure de ce blog indique aux « nouveaux  » (comme on peut le voir sur la page des livres) de lire EN PREMIER des livres que visiblement elle ne cautionne pas… Viennent seulement ensuite les autres livres, notamment ceux de Terrassier.

Arielle Adda insiste sur la caractéristique importante chez les surdoués dans son dernier livre : la cohérence

CQFD

C’est  le sujet d’un chapitre de mon deuxième livre. « Les messages brouillés » ! J’avais déjà essayé d’expliquer cela dans un court paragraphe de mon premier livre  « Des femmes surdouées » en 2014. Apparemment cela n’avait pas été bien compris. J’avais écrit  notamment  « Si la définition de cette arborescence est « une pensée en tous sens », incontrôlée, de « non hiérarchisation des idées » rien ne permet actuellement d’affirmer que tous les surdoués ont une pensée en arborescence. » 

La critique de ce blog avait été que je ne comprenais rien à l’arborescence (en gros) ! Je suis heureuse que les idées évoluent et prennent enfin le chemin du bon sens. Il est toutefois étonnant de donner aux parents « nouveaux » dans le haut potentiel  le conseil de lire en premier les livres de J.Siaud-Facchin quand on ne les cautionne pas ! Mais cela va venir je pense.

Pour conclure, dans le domaine que je connais bien (le haut potentiel), on ne voit pas dans les médias les professionnels les plus compétents sur ce sujet de la douance. 

On peut se demander ce qu’il se passe au niveau journalisme. Imaginez que cela se passe de cette façon dans tous les domaines. ?

…A méditer ou à frémir…

On peut lire aussi cet excellent article :

  http://www.liberation.fr/debats/2016/05/31/canulars-academiques-les-maitres-a-penser-demasques_1456452

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

Un commentaire pour Les minorités agissantes

Marco | 20 juin 2016 à 22 h 27 min

Merci pour cette fine analyse de texte. Peu de gens prennent la peine de le faire et passent à coté de l’essentiel! Même France Culture se fait avoir…

«

»