Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Sep/14

25

Merci pour ce moment, Alain Finkielkraut.

Qu’est-ce que l’école ?

http://www.audencia.tv/cv_liUy4_JTnfj_alain_finkielkraut.html

J’avais été un peu interloquée par l’annonce du gouvernement, au moment de la rentrée, qui indiquait la volonté d’une plus grande diffusion du numérique dans les écoles. Il me semblait qu’il fallait plutôt s’attaquer à l’illettrisme et à la violence. Ces deux points étant en relation étroite, l’un entraîne l’autre. Si on ne sait pas bien lire, on peut être violent. Logique, quand on n’a pas les mots pour s’exprimer, pour exprimer son mal-être. J’ai recherché cette conférence d’Alain Finkielkraut sur l’école et la culture et je l’ai réécoutée attentivement. Je la diffuse sur le site, en espérant que, comme moi, vous l‘apprécierez à sa juste valeur. A. Finkielkraut, souvent très injustement décrié et caricaturé, passe parfois je ne sais pas pourquoi pour un arriéré rétrograde, ce qu’il n’est évidemment pas. Dans cette conférence assez longue, il a le temps d’explorer les diverses facettes du sujet. Il est important de l’écouter, surtout après avoir pris connaissance de cet article, qui nous apprend que les inventeurs des nouvelles technologies numériques ont pris la peine de préserver leurs enfants de ces outils, lorsqu’ils étaient jeunes.

http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/les-enfants-de-steve-jobs-prives-d-ipad-20-09-2014-1865015_47.php

A Finkielkraut, détendu, parle sur un long moment, et non pas harcelé par des journalistes ou intervenants malveillants, remplis de préjugés, voire méprisants, dans des émissions de télévision courtes. Ainsi, on peut mieux comprendre sa pensée. Il nous explique ce que l’école pouvait (employé au passé) apporter aux enfants et surtout aux enfants de pauvres. Une profonde  interrogation sur l’école, sur les nouvelles technologies, des explications concernant la baisse du prestige des enseignants, car ces technologies suppriment la médiation, la transmission d’adultes à enfants, une réflexion sur l’égalité, la liberté, sur le pouvoir médiatique, soutenu par la puissance informatique.

« la vie était une exploration »…

« avec les écrans, notre rapport au monde a été profondément modifié. »

« professeurs vous êtes vieux, la culture aussi ! »

Et pour ceux qui croient (à tort) qu’A. Finkielkraut est raciste…

http://www.atlantico.fr/decryptage/alain-finkielkraut-antisemite-fallait-imaginer-liberation-fait-benoit-rayski-1693159.html

Quand on lit dans les fora, (et même des fora de surdoués…), certains articles, certains cours de fac, les fautes de français, les fautes de syntaxe, de conjugaison, d’orthographe actuellement sont légion…qui font que certaines phrases n’ont plus de sens….comment peut-on encore penser et ne pas se laisser manipuler par l’information ou les informations ? Comment comprendre qu’un « livre » non littéraire comme le livre de Valérie Trierweiler se soit vendu à 145000 exemplaires en 4 jours ? Merci Valérie, j’ai emprunté votre titre pour le titre de mon article…

L’école doit apprendre l’esprit critique pour que chaque adulte ait son libre arbitre. Cette école actuelle qui voudrait que le savoir vienne de l’enfant (cf les pédagogies inversées) ne peut préparer tous les élèves, elle en devient injuste, et ce sont les enfants des classes défavorisées qui en paient le prix.

A écouter jusqu’au bout, pour la description extraordinaire du livre de Daniel Pennac « chagrin d’école » !

Merci pour ce très bon moment.

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»