Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Juin/14

25

« La psychanalyse dévoilée » documentaire de Sophie Robert

Sophie robert a créé Océan invisible productions. Elle crée et diffuse des documentaires très instructifs sur la psychanalyse telle qu’elle est pratiquée en France. Je ne trouve pas les mots pour qualifier ce que l’on peut voir et entendre dans ces documentaires. Comme disait ma grand-mère : « ils n’ont pas tout »

le phallus et le pas-tout

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

3 Comments pour « La psychanalyse dévoilée » documentaire de Sophie Robert

julienselignac | 7 juillet 2014 à 14 h 47 min

psychanalyse lacanienne pure et dure, si j’ose dire… et de plus manquant totalement de capacité de vulgarisation minimale (le passage sur la perversion=père-version, heuuu quoi?? incompréhensible) le langage abscon et entre initiés est effectivement très dommageable… ici une psychanalyse totalement phallocentrée

Nadine Kirchgessner | 7 juillet 2014 à 20 h 51 min

abscons ou incohérent ?
Freud ou Lacan , incohérences, peut-être pas les mêmes…mais incohérences tout de même…

julienselignac | 7 juillet 2014 à 22 h 48 min

là, je dirais que c’est cohérent en fait (selon la vision qui est développée) l’impression d’incohérence vient de l’emploi de mots abstraits, ou bien dont le sens n’est pas précisé clairement, mais je vois la cohérence… par contre, d’un point de vue idéologique je suis contre ce discours (qui d’ailleurs fait bon marché de l’importance par exemple de la sociologie pour comprendre le développement humain: l’être humain n’existe pas sans société autour… enfin le psychisme n’existe pas seul) ou alors l’incohérence vient d’une tentation de prendre le mot pour la chose même qu’elle désigne (le phallus tiens, jamais compris l’intérêt de ce concept, sauf peut être pour asseoir encore plus la domination masculine, et lui donner un aspect apolitique, puisque symbolique…) prendre le mot pour la chose, ça peut faire dire n’importe quoi… d’autant plus quand on ne questionne pas le savoir transmis

«

»