Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Oct/13

18

adaptation

Deux émissions cette semaine de « allo Rufo » sur France 5, le 16.10.2013 et le 18.10.2013. contenant des questions  au sujet de l’éducation d’enfants précoces.   Les questions étaient posées en termes de haut potentiel, le mot surdoué n’étant plus employé comme s’il s’agissait d’un gros mot…ce n’est pas politiquement correct de parler  de surdoué.

Emission du 16.10.2013

Dans cet extrait une maman raconte ses problèmes avec son fils diagnostiqué hyperactif et à haut potentiel. Immédiatement , M.Rufo s’attend à ce que l’enfant montre ses capacités.  Or cet enfant ne les montre pas…il régresse, fait le bébé, est collé à sa mère, comme un enfant de six ans un peu anxieux devant un étranger qui le questionne sans trop de ménagement. Dès que le mot haut potentiel est prononcé, M.Rufo cherche la faille activement , » il n’est pas bon en lecture ? ah ! voyez, c’est un « soi-disant » haut potentiel »…La maman rétorque , mais il est très bon en maths,  d’ailleurs si elle a un diagnostic  de précocité , elle n’a pas dû l’inventer cette maman… le mythe de l’enfant à haut potentiel qui se devrait d’être parfait a encore de beaux jours. .. Mais l’enfant précoce n’est pas un enfant parfait et parfois  il n’ a pas l’habitude de montrer ses capacités…Pourquoi ? parce que bien souvent il ne sait pas qu’il a des capacités en avance sur les autres, et seulement en Maths, surtout à six ans . Il a été placé dans des classes avec des enfants de son âge, et il a vu ce que faisaient les autres enfants , qui étaient peut-être à l’aise en lecture, et s’est pas forcément dit que les autres étaient meilleurs…    il ne pense pas tout simplement à montrer ses capacités ! surtout en quelques minutes…sait-il ce que veut dire le mot « capacité » , Mais cela ne veut pas dire que le haut potentiel soit inventé.

http://www.france5.fr/emissions/allo-rufo

 

Emission du 18.10.2013

Une maman demande la différence entre enfant intelligent et un enfant précoce.   Réponse de M.Rufo  :  l’adaptation…être intelligent ou à haut potentiel c’est savoir s’adapter.  Mais il faut drôlement prendre sur soi pour « s’adapter » c’est à dire faire comme si on apprend à lire en CP alors que l’on sait déjà lire depuis un an, ou à compter… certes une des définitions  de l’intelligence c’est de savoir s’adapter à l’environnement , même hostile, mais demander à un enfant de régresser,  de ne pas aller de l’avant , de ne pas s’élever, comme le font tous les autres enfants, est-ce si intelligent ? alors si l’enfant se rebelle, tempête, pleure face à cette injustice flagrante, on dira, ah il ne s’adapte pas, il n’est pas si intelligent que cela ! c’est un raisonnement par l’absurde, l’adaptation a ses limites, et parfois ne pas s’adapter  dans un environnement franchement hostile – être placé dans une classe dans laquelle les autres enfants ânonnent les lettres, alors que l’on sait déjà bien lire- est un signe de grande intelligence.

« Quelqu’un qui comprend vite comprend bien qu’il comprend vite et n’en fait pas état comme un malaise » dit M Rufo,

MAIS il y a deux jours il demandait au premier enfant (le 16.10.2013) de montrer ses capacités…

http://www.france5.fr/emissions/allo-rufo

 

CONCLUSION

La métacognition  (le fait de savoir que l’on sait) n’est pas évidente à 5 ou 6 six ans…

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

Un commentaire pour adaptation

Marie | 22 octobre 2013 à 19 h 08 min

Conclusion : Rufo est complètement à côté de la plaque en matière de précocité. Ce n’est pas la première fois que je l’entends dire. Dommage, du fait qu’il est si célèbre.

«

»