Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Fév/13

4

Le QI

Un jour j’ai lu sur un site ce commentaire :

« D’ailleurs cela m’a frappé de lire que le WAIS est revu tous les 10 ans. Alors ceux qui ont été diagnostiqués il y a dix ans, si ils repassent les tests aujourd’hui pourraient s’entendre dire « ben en fait non, à l’époque on ne savait pas… on ne prenait pas en compte ceci, cela…. En fait vous n’en etes pas… » De quoi se taper vraiment, cette fois-ci, la tète contre les murs. Vous ne croyez pas? »

Cela démontre une certaine méconnaissance des tests. Alors je vais essayer de résumer la méthode des tests, le plus simplement possible. Les tests sont standardisés , valides et fiables, révisés régulièrement.

Les tests

La méthode des tests est un domaine de la psychologie clinique, elle constitue un domaine scientifique, en perpétuel remaniement. Aujourd’hui, il existe plusieurs centaines de tests et d’échelles en psychologie  : des tests pour évaluer l’intelligence, la mémoire, la perception, l’attention, etc, des tests de personnalité et des tests pour évaluer des troubles éventuels. On doit à Binet en 1905 , la création des premiers tests d’intelligence.

Selon Delay et Pichot (1965, p. 23),        « on appelle méthode psychométrique l’ensemble des procédés aboutissant à une description quantitative des lois psychologiques ». La standardisation ( passation faite dans des conditions invariables).  et l’étalonnage (l’évaluation classe le sujet dans le groupe d’étalonnage). sont deux critères pour pouvoir parler de tests.  Il faut savoir que la standardisation permet la comparabilité entre les sujets et que l’observation ne relève pas de la subjectivité de l’observateur. Les tests doivent être fidèles (stabilité si on répète la mesure), sensibles (bonne discrimination) , valides (tester ce pour quoi ils sont conçus) et généralisables. Un bilan psychologique complet est composé d’entretiens et de tests. Le psychologue doit s’assurer que les tests qu’il fera passer sont valides et passés dans de bonnes conditions. Il doit notamment veiller au contexte linguistique et culturel.

Depuis Binet, les tests ont beaucoup évolué.Le test Binet-Simon (1911), le Terman-Merrill (Terman et Merrill, 1937) et la NEMI (Zazzo, 1966) étaient très dépendants des acquisitions scolaires. C’est pour cela que Wechsler en 1939 a élaboré un test qui contenait des questions verbales et non verbales. Pour évaluer la douance , les psychologues utilisent le plus souvent les échelles de Wechsler, mais pas seulement. Ces échelles sont élaborées et surtout révisées d’après le modèle CHC  (Cattell-Horn-Carroll) de l’intelligence, modèle qui bénéficie d’un consensus relatif dans le milieu scientifique actuel, car il tient compte du côté multidimentionnel de l’intelligence.  Le modèle unidimensionnel de l’intelligence des travaux de BINET et de SPEARMAN  a été abandonné pour tendre vers les modèles multidimensionnels d’aujourd’hui.

La méthode d’évaluation de Wechsler compare les scores d’un enfant avec sa population de référence (en fonction de son âge réel).  La moyenne des Q.I. est de 100 , avec un  écart-type de 15. Un Q.I. de 100 est une performance moyenne. Statistiquement , les QI se répartissent sur la courbe de GAUSS (en forme de cloche). Pour parler de douance , on définit arbitrairement le QI > 130 ,  (2.5 %  de la population) et un très haut QI >145  (1 pour 1000 )  (pour Wechsler , maxi 160).   Le QI situe le sujet dans la population uniquement au niveau du test de QI et rien d’autre.  On peut également donner le résultat en pourcentage. cela se nomme : le rang percentile. Pour un QI de 130, on considère que vous avez environ 98 % de la population qui a un QI inférieur au vôtre.

Mais le QI n’est pas le seul moyen de détecter la douance, il est un instrument parmi d’autres. Il ne détecte pas notamment, la créativité, la sociabilité des individus, la sensibilité intellectuelle, la rapidité d’apprentissage, la personnalité, la motivation, l’endurance,  toutes caractéristiques de douance. Il existe des tests de pensée créative (Torrance), une échelle de développement de la pensée logique (EPL). C’est le psychologue qui conclut à la douance  dans un compte-rendu , après des tests qu’il choisit en fonction du sujet, du questionnement  et des entretiens.

Je détaille ci-dessous les tests de Wechsler parce qu’ils sont les plus utilisés. Les tests sont régulièrement mis à jour, pour tenir compte des évolutions de langage, de culture, etc…

« L’intelligence est la capacité d’un individu à initier des actions dirigées vers un but, à penser de manière réaliste et à interagir efficacement avec son environnement »
David Wechsler, 1944

W.P.P.S.I. III (2004)  – Wechsler Preschool ans Primary Scale of Intelligence (1967-1972) teste l’intelligence des enfants d’âge pré-scolaire (dès 2 ans 6 mois à 7 ans 3 mois).

W.I.S.C.IV (2005)– Wechsler Intelligence Scale for Children (1949-1958) teste l’intelligence des enfants d’âge scolaire (de 6 ans à 16 ans et 9 mois): W.I.S.C.-R (1982), W.I.S.C. III (1991) et W.I.S.C. IV (2005).

la W.A.I.S IV. – Wechsler Adulte Intelligence Scale (dernière version 2011)  (de 16 ans à…)

Le QIT est  calculé à partir de quatre Indices : Indice de Compréhension Verbale (ICV),  Indice de Raisonnement Perceptif (IRP), Indice de Mémoire de Travail (IMT), Indice de Vitesse de Traitement (IVT).

Le Quotient Intellectuel Total (QIT) n’est pas la simple moyenne des notes obtenues à chaque indice. Les indices peuvent être homogènes ou hétérogènes. L’hétérogénéïté des indices explique souvent les difficultés, qui peuvent être contournées lorsqu’on les connaît. C’est l’un des intérêts (et non des moindres ) de passer le test.

Il faut savoir que le QI n’est pas la mesure de l’intelligence, car on ne peut la mesurer parfaitement. Mais il peut apporter une aide dans bien des cas.  Passer des tests sans entretiens, sans compte-rendu, dans de mauvaises conditions ou sur le net n’a aucun intérêt.

 

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

2 Comments pour Le QI

Daph | 20 décembre 2014 à 22 h 36 min

J’ai un QI de145. J’ai regardé sur plusieurs sites mais je ne sais pas comment réussi a l’exploiter. Vous pouvez me donner des conseils ?

Nadine Kirchgessner | 18 novembre 2017 à 11 h 10 min

Bonjour , je redécouvre votre commentaire par hasard, et je n’avais pas répondu ; pardonnez-moi. Il faudrait m’en dire un peu plus sur votre situation. Comme ce commentaire date de 4 ans, tout cela doit avoir bien changé. Donnez-nous de vos nouvelles !

«

»