Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Mar/10

19

Réflexions

La pensée en arborescence

 Ce nouveau concept de « pensée en arborescence »  me questionne.

J’ai posé la question à Léo à ce sujet, voici sa réponse  (extrait de la page  étude)

Est-ce que tu es d’accord avec J.S.Facchin lorsqu’elle parle d’un « autre rapport au monde » ?

Je suis d’accord avec  « avoir un autre rapport au monde », on pourrait dire ça, en tous cas, je vois que j’ai une autre façon d’apprendre. [Et une autre façon de ressentir aussi, profondément. J’ai l’impression d’être beaucoup plus empathique et beaucoup plus sensible. De vivre de façon totale de toutes petites choses.  

Et la pensée en arborescence ?

C’est quoi, ça ?

 

C’est le fait d’avoir plein de pensées dans la tête, des associations d’idées en même temps.

 

La pensée en arborescence, je ne sais pas, mais j’ai un ami qui est comme ça. Un peu comme sur wikipedia. Je voulais dire que mon ami décrit ça comme ça : « imaginez une page de wikipédia, où tout les liens vers les définitions des mots employés seraient ouverts et où tout les liens vers les définitions des mots employés dans les définitions seraient ouverts aussi. Voilà comment j’écrirais, spontanément ». J’ai exactement la même tendance dés que je cherche à expliquer quelque chose. Mais à mon avis cela a plutôt un rapport avec la façon dont fonctionne la pensée : Quant on parle, on emploie un langage, tout un tas de termes qui sont autant de conventions. Un mot n’est pas neutre, il a une signification qui est susceptible de dériver. Si on accepte pleinement la façon de penser de l’autre, on partage donc les mêmes significations sous-jacentes de ses mots, donc pas de problèmes. Mais si on a une pensée un peu différente (mais profondément), alors pour se faire comprendre il faut aussi expliciter « nos mots à nous » toutes les significations sous-jacentes qui supportent notre pensées, ainsi que les significations sous-jacentes derrière ces pensées etc etc …

Si je dis par exemple « il n’y a pas d’art dans l’art contemporain », cela pourra paraître un contre-sens absurde. Pour me faire comprendre, il faut que j’explique ce que j’entends par le mot « art » et le mot « art contemporain ». Et puis dans ma définition d’art, il faudra que j’explique ce que j’appelle « créativité » ou « vision », etc etc … Au final, la plus petite idée nécessite de mobiliser d’immenses racines. Peut-être est-ce cela qu’on appelle « une pensée en arborescence ». Dans ce cas, notre particularité ce serait de penser AVEC cette arborescence, d’en avoir (plus ou moins) conscience. Mais toute utilisation du langage repose (au moins de façon passive) sur une structure de ce type.

Voyez ? Pour répondre à la question tout ce qu’il a fallu remonter ?

 

 

 Nous venons d’inventer  « la pensée  wikipedia « .

 

Pour moi, c’est ce qui reflète le plus  ma réalité.

J’ai posé la question également à mes 3 enfants :

Question : Que pensez-vous du concept d’arborescence , des pensées  qui arrivent  toutes en même temps dans la tête ?

Voici leurs réponses  :

1   Parfois, un ou deux mots en même temps, mais pas plus.

 

2    Non, c’est plutôt fluide dans ma tête. Je ne comprends pas bien ce que veut dire la pensée en arborescence, cela ne correspond pas à mon fonctionnement

 

3   Ah oui, et aussi je suis l’envoyé de dieu !

 

 

Comme dit  Catherine Weismann, il n’y a pas  le surdoué mais  des  surdoués, tous sont différents.

 

Personnellement , je sais que je fais beaucoup d’associations d’idées, sans arrêt.  Mais , pour moi , je pense qu’il ne faut rien exagérer,  ce n’est pas une autre manière de penser.  je ne pense pas dans tous les sens .  je trouve ce terme  « une autre maniére de penser   » péjoratif.

la pensée  wikipedia   me plait  décidément bien  !

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»