Une réflexion sur « Le HQI et l’autisme »

  1. Bonjour,

    Merci pour le partage de cette conférence très interessante. Je me suis intéressée au sujet car en possédant quelques clichés, HQI, ingénieur et une femme sensible (et aussi en écoutant les médias qui disent, en gros, que toutes les personnes intelligentes sont un peu autistes et tous les Aspergers sont des génies), je me suis posée des questions sur moi-même. Mais en lisant des vraies étudies scientifiques on se rend vite compte que deux mondes sont très différents. Malheureusement, je pense qu’il n’a pas beaucoup de spécialistes en France sur le sujet et je vois autour de moi pas mal de confusions : des enfants qui commencent à lire avant de savoir parler et qui ont quelques soucis de motricité (fine et globale) sont considérés comme des HQI (« car forcément un HQI ne peut pas être en avance partout et n’est pas à l’aise avec son corps?… »). Du coup, pour ces enfants il y a beaucoup de retard dans les vrais diagnostics!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *