allo Rufo

Ce matin une maman d’EIP se questionne pour son fils de 12 ans , en souffrance, qui ne veut plus aller à l’école.

Il est étonnant que le problème du harcèlement ne soit pas évoqué, quand on sait que les enfants EIP sont très souvent harcelés, et quand on sait qu’ils ne racontent pas parfois certains faits.  Surtout qu’il a peur.

Dans le cas de la précocité, être seul ne serait pas une fragilité, c’est un fait.

Au moins l’existence de la précocité est entendue et non niée comme elle l’est par certains professionnels.

 

http://www.france5.fr/emissions/allo-rufo

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.