Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Surdoués: la galère

Emission de France 5, Allo Docteur de 09/2010 (extrait)

Share

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

6 Comments pour Surdoués: la galère

Roussange | 6 novembre 2011 à 10 h 27 min

Bonjour,

votre site est une bouffée d’oxygène. Parent n’est pas facile, et les méandres qui conduisent à découvrir la précocités sont complexes. Dans mon cas, nous avons peut être perdu du temps. dès la maternelle, mon enfant a été signalé comme difficile. Ce n’est qu’à 9 ans, qu’après 6 mois difficiles pour lui (difficultés de sommeil, pleurs en classe, crises de nerfs, et régression intellectuelle, mais aussi somatisation) que nous avons en mode panique, alerté le directeur d’école sur notre colère à voir notre enfant comme cela. Son premier souci a été de savoir si nous avions des problèmes familiaux. Puis il a interpellé le psychologue de l’école, qui a fait le test. Maintenant nous sommes apaisés, car nous savons. Ayant lu sur le sujet, il subsiste des intérrogations sur les choix que nous avons à faire pour la suite de sa scolarisation. encore merci .
bonne journée
Christine

ragon | 17 octobre 2014 à 12 h 52 min

bonjour à tous.
Je me retrouve pour une partie dans la description. Mais voilà je suis dysphasique dyslexie sévère. Déscolarisé a l’âge de 15 ans j’ai entamé des tests de qi sur internet je tourne à peu près entre 109-88_118. Plutôt pas terrible au niveau logico-mathématique. Au niveau professionnel souvent viré. Je me trouve plus débile que surdoué. À votre avis peut on être dys sévère et avoir une douance?
vincent sensible, suicide, dépressif, autiste ect…..

DAVID | 16 mars 2015 à 17 h 07 min

Bonjour,

Ce n’est pas la première fois que je circule sur votre page. Mais voila après mon entretien pour défendre mon évaluation de stage cela me ramène à me poser cette question: Suis je surdoué?
En effet quand je regarde les caractéristiques d’un surdoué et mon décalage avec mon entourage, et ce que vous avez si bien nommé, je me dis, je le suis peut être. Hier encore j’ai passé un test ou plutôt deux. Un à 108 et l’autre à 135. Pour le premier test, je l’ai fait en vitesse parce que toute la famille, a voulu en faire un et le deuxième je l’ai fait plus sérieusement.
Je viens sur ce site comme une bouée en pleine mer, qui n’arrive pas à être compris des autres, qui n’arrive pas à trouver sa place dans le milieu professionnel, qui n’arrive pas à passer un examen sans avoir des appréciations médiocres et presque disqualifiant pour passer un examen dans les meilleures conditions, quelqu’un qui a dix milles chose dans sa tête mais on lui dit, tu as un problème de compréhension, de réflexion, de maturité, des blocages, un mutisme, de l’anxiété, un manque de dynamisme, un silence qui interroge, des réponses complexes, une personne en retrait etc…
Mais voila, je vois également l’hypocrisie qui règne, ce qui n’est pas à sa place ou ce qui défaille chez l’individu, un système, je vois également quand on veut me faire porter le chapeau, me tourner en ridicule, utiliser mon âge comme prétexte à ma méconnaissance et mon incompétence, etc…
je ne suis pas dupe même si j’ai la nonchalance qui me colle à la peau, même si on a l’impression que l’on peut me manipuler, que je ne sais rien etc…
J’espère que quelqu’un me comprend dans ces quelques lignes.
DAVID

Nadine Kirchgessner | 17 mars 2015 à 11 h 07 min

Apparemment, vous subissez beaucoup de dénigrement dans votre entourage professionnel. Je vous encourage à lire le dernier livre d’A Adda et T Brunel « adultes sensibles et doués » et à passer des tests chez un psychologue averti de la douance pour mieux vous connaître et connaître votre fonctionnent intellectuel.

Zebras | 24 mars 2016 à 10 h 08 min

David,

je suis d’accord avec la réponse précédente : il faut passer un test dans un centre (CogitoZ) ou chez un psychologue, qui établira un bilan descriptif qui va au-delà d’un chiffre vous positionnant sur l’échelle de la mouvance (même si c’est un repère dont nous avons besoin). A vous lire, on n’a pas l’impression que 135 soit le résultat d’un test de douance complet. Mais on a bien l’impression que vos « symptômes » en société sont dans la sphère de la douance…
Passer le test est la première étape : il vous apporte une réponse claire ; et c’est une preuve « certifiée » pour les autres.
Le surdoué n’est pas à l’aise dans les interactions sociales, mais il est assez intelligent pour apprendre le mode d’emploi et moins en souffrir.
Courage ! 😉

Nadine Kirchgessner | 30 mars 2016 à 18 h 27 min

zébras , pourquoi parler de « symptômes » ? Il n’est pas sûr du tout que le surdoué ne soit pas à l’aise dans les interactions sociales, en général… je crois que David subit un dénigrement dans tout son entourage, et vraiment faire des tests le rassurerait sur son intelligence. Il est sûrement très intelligent !