Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Nov/17

30

Passer les tests : vidéos de Lo Husk

Dans mes recherches sur le net concernant le sujet de la douance, on peut constater qu’il y a de tout, le meilleur, comme le pire (le surdoué parle avec son cœur) ; du drôle au pathétique morne pour ne pas dire « mortel ». J’ai regardé quelques vidéos de Lo Husk, et je les partage avec mes lecteurs, car je pense que cela peut intéresser les personnes qui s’interrogent sur la passation des tests de QI. Lo Husk présente ses impressions au sujet de l’entretien avec le neuropsychologue, jusqu’à la restitution du passage de la WAIS IV. Ses vidéos ne sont pas ennuyeuses du tout, elles sont animées et elle cherche les informations un peu partout, en conservant son esprit critique et en étant précise.

Ayant beaucoup travaillé avec de nombreuses personnes surdouées via ce site, et d’autres, et pour mon livre « Des femmes surdouées », j’ai apprécié le dynamisme de ces vidéos, et l’humilité que j’ai pu constater très souvent chez les personnes surdouées, et notamment chez les femmes.

Voici la première vidéo :

 

.

Voici sa présentation de son bilan

Je n’ai pas connaissance du parcours scolaire, mais il semble avoir été difficile, mais l’apprentissage de la lecture s’est passé très tôt. A quel âge, on ne sait pas, mais le fait que Lo Husk explique son ICV élevé à cause de cela est une inversion d’explication. C’est le fait de lire très jeune qui indique qu’elle semble être à haut potentiel, malgré ce test qui ne montre pas tous les indices > 130. Lo Husk a été très stressée pour ce passage de tests, trop de pression sans doute à force de lire tout sur la douance, (peut-être aussi avec la pression supplémentaire de ses vidéos) et complique des tâches qui sont très simples.

Voici ce que décrit son neuropsychologue : « à la lumière des éléments rapportés lors de l’entretien, le bilan cognitif met en évidence un profil haut potentiel intellectuel hétérogène. »

Lo Husk ne peut se déclarer et s’auto proclamer surdouée, nous dit-elle, car elle n’a pas obtenu QIT > 130. Mais quand on teste un adulte, on doit regarder les faits et la création, comme par exemple ces nombreuses vidéos, qui montrent un potentiel certain. Le côté exigeant est patent.  Je n’ai pas ses résultats par sub tests, mais il est évident que Lo Husk est très douée, comme le dit Arielle Adda.

 

 

 

En outre, Lo Husk a su détecter la problématique du terme « zèbre » et les conséquences directes du piège de la « zébritude » et ce que cela entraîne pour les personnes surdouées. Une précision néanmoins, les centres cogitoz ne sont pas des écoles.

L’appellation « zèbre » est indiquée comme non positive également, ce qui n’est pas pour me déplaire :

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

Un commentaire pour Passer les tests : vidéos de Lo Husk

Camus.F | 30 novembre 2017 à 15 h 01 min

HPI une évidence ! Le neuropsy qui lui a fait passer la WAIS IV R est bidon certainement un adepte de la secte zebra. Rien que sa finesse d’esprit et l’explication de la zebritude et ses conséquences sur les personnes se passent du WAIS.
Excellent !

«

»