Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Jan/14

17

Un éléphant, ça trompe énormément

Entre les affaires « Dieudonné » et « Valérie Trierweiler », même si on ne veut pas faire de politique, en ce moment , on est un peu obligé d’avoir une réflexion sur la société. Le mot « politique » est pris au sens large, politikos, la vie de la cité. Avec la croyance de l’égalité entre tous les citoyens.

Au moment même où l’état veut lutter contre les inégalités « garçon-fille »,  « homme femme », en éduquant les enfants dès l’école, le chef de l’Etat nous montre par son attitude tout le contraire. Depuis quelques années, il a trompé une première fois la mère de ses enfants, alors même qu’elle était bien placée pour devenir la première présidente de la République. Je rappelle qu’elle a obtenu 47 % des voix, chiffre plus qu’honorable si l’on tient compte du contexte « privé ». Ah oui, c’est vrai , il s’agit d’une affaire privée…

Puis une autre affaire, Valérie Trierweiler, une autre, donc, vous suivez toujours…Valérie Trierweiler, que personne n’épargne, qui n’a pas droit à la dignité, qu’aucune association féministe ne défend, contre ce qu’il faut appeler un déferlement d’horreurs médiatiques, contre elle, devant la planète entière.

Alors homme-femme ? Même combat ? Même vie dans la cité ?

Extrait du projet du gouvernement : « L’égalité des filles et des garçons constitue une obligation légale et une mission fondamentale pour l’éducation nationale. Si les écoles et les établissements sont devenus mixtes dans les années 70, trop de disparités subsistent dans les parcours scolaires des filles et des garçons. L’éducation à l’égalité est nécessaire à l’évolution des mentalités. L’année 2013-2014 est une année de mobilisation pour l’égalité à l’école. »

« Après le baccalauréat, dans les classes préparatoires aux grandes écoles, 74 % des élèves des filières littéraires sont des filles, pour 30 % des élèves scientifiques. Seulement 27 % des diplômes d’ingénieurs sont délivrés à des femmes. »

http://www.education.gouv.fr/cid4006/egalite-des-filles-et-des-garcons.html

On nous dit que garçon-fille, homme-femme c’est pareil ! Que pour les enfants, avoir un père et une mère, deux mères, deux pères, c’est pareil ! Que ce n’est qu’une question d’éducation, que si les petites filles jouent aux voitures et les petits garçons à la poupée, les stéréotypes s’estomperont.

Mais la première éducation, n’est-ce pas l’éducation par l’exemple ?

 

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»