Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Août/10

3

Colloque ECHA 2010

COLLOQUE ECHA 2010

Autour de l’évaluation potentielle des enfants, de Binet à nos jours. Université Paris Descartes.

compte -rendu du colloque :

premier intervenant :

intitulé du site  ECHA 2010

Carol DWECK
Professeur de Psychologie,
Lewis et Virginia Eaton
Département de Psychologie
Université de Stanford

Titre

Cadre mental, compliments et éducation des enfants à haut potentiel: Comment les messages envoyés aux élèves à haut potentiel peuvent ils faciliter ou entraver leur réussite ?

Résumé

Dans cet exposé, Carol Dweck présentera ses recherches sur l’effet que peut avoir le cadre mental des élèves sur leur réussite. Elle démontrera comment des élèves qui ont un cadre mental fixe (la croyance que l’intelligence et les talents sont des caractéristiques fixées) peuvent abandonner leurs études et freiner leur propre réussite, alors que les élèves qui ont un cadre mental évolutif (la croyance que l’intelligence et les talents peuvent évoluer) restent ouverts aux problèmes difficiles qui leur demandent d’aller au-delà de leur capacité actuelle. Elle présentera également le fait que complimenter à propos de l’intelligence ou des talents peut contribuer à la formation d’un cadre mental fixe et comment de nouveaux programmes interactifs peuvent permettre de développer un cadre mental évolutif. Finalement, les implications de ces recherches sur la définition du haut potentiel et pour l’éducation de ces enfants seront présentées.

 

« I divide the world between learners and non-learners » Benjamin Barber

 People today in America can’t make it through the day without an award

Opposition  between a fixed mindset and a growth mindset. 

I ‘d spend less time on this subject from now on

Someone with a growth mindset capitalize on mistakes and confronts his deficiencies.

Triing to feel superior

Our language tells students what we believe in and what we value.

 Where do mindsets come from ?

Student do an effort they enjoy

 What to praise :

–         effort, struggle, persistence despite setbacks

–         strategies, choices

–         choosing difficult tasks instead of easy ones

–         learning, improving

a child 10 aged with a difficult problem tells : « I love the challenge »

Children have to feel valued. They have to embrace learning and growth, understand the role of effort in creating talent, it maintains confidence and effectiveness.

1)      Talent is dynamic

2)      Talent grows with dedication and deliberate practise

3)      You have to foster the motivation that creates talent.

conclusion  : implication for gifted education

traduction

«Je divise le monde entre les apprenants et les non-apprenants» Benjamin Barber

Aujourd’hui, les gens en Amérique ne peuvent passer une journée sans une sentence

L’opposition entre la mentalité fixe et une mentalité de croissance. Quelqu’un avec une mentalité de croissance  capitalise ses erreurs et confronte ses déficiences. 

 Si le cadre est fixé, c’est-à dire que l’on dit, voilà, tu es comme cela, on ne tire pas l’élève vers le haut.

Si l’on pense que le cadre n’est pas fixé, on peut essayer de s’améliorer.

Notre langue dit aux élèves en quoi nous croyons et ce que nous apprécions.

D’où vient le cadre fixé  ?

Que faut-il complimenter ? :
– L’effort, la lutte, de persévérance malgré les échecs
– Les stratégies, les choix
– Choisir les tâches difficiles au lieu de faciles
– L’apprentissage, l’émulation

Les enfants doivent se sentir valorisés. Ils doivent envisager l’apprentissage et la croissance,  comprendre le rôle de l’effort dans la création de talent, ils conservent la confiance et l’efficacité.
Le talent est dynamique
le talent croît avec  la pratique 
 C’est  la motivation qui crée talent.

conclusion: il faut s’impliquer dans l’éducation des enfants surdoués.

www.brainology.us

Dr. Sylvie TORDJMAN
Membre de l’équipe Perception/action
Laboratoire Psychologie de la Perception – UMR8158
Professeur des Universités – Praticien hospitalier
Fondatrice de l’USD « Unité pour Surdoué en Difficulté »

Laboratoire Psychologie de la Perception

EIP en difficultés  QI >130

Quelles difficultés,  les dys

Difficultés scolaires un  quart, ils doivent apprendre à apprendre,  car ils sont  intuitifs.

ils ont des difficultés d’hyperactivité, sont perturbateurs,  difficulté émotionnelle,

Anxiété, déprime.

Evaluations

Modèle de Munich  ( Heller) 2004

Aptitudes intellectuelles

Analyses statistiques

Entretiens

Epreuves standardisées  tests de QI

Ziegler et Raul  (2000)

Approche différentialiste

il faut cerner au plus près les caractéristiques des EIP

constitution d’une base de données

Conclusion

Il faut une approche globale     Lebihain Tordjman  (2006)

Et ne pas négliger l’importance de l’environnement.

 

Jeanne Siaud-Facchin

 

Etymologie “adolescere” – grandir

3 axes :

– corporel

-narcissique

-cognitif ( raisonnement hypothético-déductif)

 

Caractéristiques des enfants EIP

–         puberté précoce ( ?)

–         questionnements existentiels familiers mais amplifiés (une sorte de sur-adolescence)

–         remise en question du Soi, projection inquiète par rapport au corps

–         déficience d’inhibition latente

–         hyperesthésie – les 5 sens sont exacerbés (il faut couper les étiquettes des vêtements)

–         sentiment d’inquiétante étrangeté – je ne suis pas/je suis

–         impossibilité de choisir, d’avoir des certitudes

 

Je n’ai pas bien pris de notes sur tous les intervenants.

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»