Chaleur de bête de Dominique Lange

J’ai reçu l’information d’un livre dont je vais vous parler aujourd’hui. C’est un livre qui relate une vie de vétérinaire.  Le livre est empli de poésie, de philosophie, d’humanité, d’humour disséminé ça et là au détour d’une ligne, toujours surprenant.  Le livre est composé de plusieurs nouvelles.

Le chapitre « Histoire d’œuf » est absolument  amusant et bien écrit.  Comme tout le livre plein de poésie animale, oserais-je dire

Le chapitre   « Maurice ou la liberté »  est un morceau d’anthologie, une ode à la nature, mais qui se termine si mal.

Un livre très humain, qui nous parle d’animaux.  Bravo à Dominique Lange.

Adieu veaux, vaches, cochon…

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.