Atteints de haut potentiel ?

les-surdoues-atteints-de-haut-potentiel-nadine-kirchgessner

J’ai recopié , avec la permission de son auteur, un commentaire écrit sur Facebook au sujet de mon livre. Pour ceux qui ne seraient pas sur ce réseau social !

Ce commentaire montre qu’il a bien lu le livre et compris le message que je voulais apporter dans le monde “complexe” de la douance. Ce message doit être d’autant plus  étudié attentivement quand on sait que certains sites et associations normalement dédiées à cette “cause” (je n’aime pas tellement ce mot mais là je n’en trouve pas d’autre) n’ont tout simplement pas répondu à mon mail informant de la parution de mon livre…

Ce livre, je le rappelle, est préfacé par J C Terrassier, qui est considéré et que je considère, comme l’un des plus grands spécialistes français du haut potentiel ! Et le premier ! Et le créateur de l’ANPEIP. (Association Nationale Pour les Enfants précoces). Son livre “Les enfants surdoués ou la précocité embarrassante” est toujours l’un (si ce n’est le plus) des plus pertinents sur le sujet, il est toujours réactualisé , la dernière version date de 2014. J C Terrassier a de plus une renommée internationale.

Qu’est-ce qui permet à ce journaliste d’écrire dans cet article récent, je cite  :

“Un enfant surdoué sur trois est en échec scolaire dans le secondaire.

50 % des précoces sont considérés comme de mauvais élèves à l’issue de la 3e, notamment les garçons.

Source : ANPEIP (Association nationale pour les enfants intellectuellement précoces)”

Comment vivre au quotidien avec un enfant précoce

RIEN

COMME L’ECRIT  J.C TERRASSIER DANS LA PREFACE DE MON LIVRE,  JE CITE :  “Une statistique valide est difficile à établir” JCT

 

couverture_les_enfants_surdoues

Le commentaire sur Facebook :

“Cela fait plaisir de voir enfin un livre qui dénonce toutes les souffrances que l’on accole erronément aux personnes à haut potentiel et qui écarte ainsi toute la sphère psychologique voire psychiatrique qui n’est pas inhérente à la surdouance.
Car cela devient bientôt risible d’être HP …
Cela me fait penser à mon amie qui une fois qu’elle avait terminée ses études avec la plus grande distinction en neuropsychologie m’a dit : “tu sais Yves, avec ce que j’ai appris à l’université pendant ses longues années d’études, je serais totalement incapable de soigner ces personnes à haut potentiel” car en effet il n’y que très peu d’études crédibles en la matière et très peu scientifiquement prouvables.

Alors je me pose la question : qu’est-ce qui permet à un psychologue et encore moins à un psychiatre de se déclarer spécialiste dans les HP ? ..”  YC

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.