“Quand les enfants doués paraissent s’éteindre au fil des ans”

La chronique d’Arielle Adda est parue hier dans le Journal des femmes. Elle s’intitule fort justement

Quand les enfants doués paraissent s’éteindre au fil des ans

“Des parents évoquent parfois un enfant dont les débuts dans la vie paraissaient refléter une grande vivacité d’esprit : il a parlé très tôt avec un langage précis et bien construit, il comprenait rapidement ce qui se disait autour de lui et il faisait preuve d’une grande créativité. Ses dessins lumineux démontraient son goût pour l’art et son plaisir à utiliser ces belles couleurs pour représenter l’idée qu’il commençait à se faire du monde qui l’entoure et de sa façon de le vivre.        …”

La suite  clique sur

Quand les enfants doués paraissent s’éteindre au fil des ans

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.