Les femmes surdouées

La webmaster du blog « Imagynons » a écrit un long commentaire positif sur mon livre sur  Des femmes surdouées 

Cliquer sur :

Des femmes surdouées de Nadine Kirchgessner

Je vous laisse lire l’article . Le débat est ouvert au sujet de la diffusion de mon livre :

“Je précise que – bizarrement – j’ai dû commander ce livre – centré sur les femmes – auprès de ma librairie préférée car je ne l’ai pas trouvé en rayon même dans les grands magasins spécialisé dans « les produits culturels ».”

Effectivement, il faut l’acheter soit sur le site EDN (PDF ou papier), soit le commander, on le reçoit très rapidement, soit le faire commander par le libraire.

J’avoue que je n’ai pas bien compris le paragraphe qui traite de l’arborescence. Je précise que je n’ai écrit sur ce concept que sur un très court paragraphe, dans un livre de 228 pages. C’est sans aucun doute dû au fait que ce concept a complètement embrouillé les esprits qui veulent se former sur le haut potentiel. Je l’explique longuement dans un chapitre de mon deuxième livre :

Les surdoués atteints de haut potentiel, l’intelligence malmenée

Je cite le blog « Imagynons »  : “chaque idée se déroule selon un raisonnement rigoureux et logique et aucune d’entre elle n’a plus d’importance qu’une autre car chacune mérite d’être approfondi.”

Si les idées n’ont pas de hiérarchisation, cela voudrait dire que les surdoués ne savent pas réfléchir. Or ce n’est pas du tout le cas. Le supposé manque de rigueur « scientifique » de mon paragraphe du livre tient au fait que l’arborescence n’est pas un concept scientifique.

La conclusion du blog est celle-ci  🙂 :

Je vous conseille vivement de lire ce livre, que vous soyez ou vous reconnaissiez à haut potentiel intellectuel, que vous ayez des personnes dans votre entourage qui le sont ou pas du tout ! Il est indispensable que l’on connaisse mieux ses particularités pour que les personnes concernées puissent les vivre sereinement !

Ce livre Des femmes surdouées   aide beaucoup de femmes qui se retrouvent dans les témoignages. Elles me l’écrivent souvent en mp. Aussi, je suis étonnée lorsque je découvre que mon livre, préfacé par Arielle Adda (spécialiste depuis 40 ans de la douance) Des femmes surdouées  est mis sous le boisseau par des personnes qui croient être des références sur le haut potentiel. En fait les femmes et les personnes qui comprennent mon livre sont très souvent les personnes les plus surdouées que je rencontre.

Powerpoint de ma conférence à Bruxelles en 2015 aux côtés de Arielle Adda et Cécile Bost :

 

 

Share

5 réflexions sur « Les femmes surdouées »

  1. Madame,

    Auteur photographe, très sensible par le sujet des femmes surdouées, je souhaiterais réaliser une série de portraits (dans l’idée trois photos par femme) sur ces femmes douées, vivant pour la plupart masquées, et souvent ignorées dans cette société qui ne prône pas la différence.

    Après avoir beaucoup lu sur le sujet, je suis tombée sur votre livre « Des femmes surdouées ». Les témoignages de votre bouquin m’ont beaucoup émus … C’est pourquoi, je souhaiterais à travers ce projet photo / documentaire, mettre en lumière ces femmes et surtout parler de cette forme d’intelligence et façon d’appréhender le monde encore trop peu connu par le grand public.

    Je suis actuellement sur Paris. Auriez-vous un peu de temps à me consacrer ?
    Dans l’attente de votre réponse, je reste à votre entière disposition.

    Cordialement,

    Audrey Marin-Cudraz
    Auteur photographe

  2. j’ai eu ce commentaire récent qui m’a étonnée, car même dans les témoignages, les femmes abordent ce problème d’adaptation. en fait , faut-il en faire un problème, d’ailleurs ? Une définition de l’intelligence, c’est s’adapter à son environnement.

    Voici le commentaire

    interressant mais j’en attendais plus

    Les livres sur les femmes HP sont très rares et donc en entendant parler de celui ci je me suis dis enfin!!! certes il est bien , beaucoup de témoignages, mais selon moi ce n’est pas encore assez, il ya encore beaucoup à creuser sur les femmes HP, et , la problématique de l’hyperadaptation qui est typique des femmes n’est ici que très légèrement abordée, comme dans tous les autres livres.

  3. Nadine,vos deux livres sont le meilleur miroir q’une adulte surdouée qui s’ignore puisse trouver.Un propos concis et pertinent voilà ce qui caractérise votre plume,une profonde éthique voilà ce qui vous caractérise.Une connaissance endogène du sujet,des études et une expérience riches qui s’appuient sur les travaux des grands spécialistes du haut potentiel ( Terrassier,Adda et d’autres).Vos publications sont la quintessence de ce qu’on peut lire sur le haut potentiel. Sursum corda !

  4. En fait, le manque de rigueur scientifique pour moi venait plutôt de l’utilisation du mot “anarchie” qui, en soi, ne devrait pas être un argument péjoratif.
    Et c’est vrai que c’est pas précis, mais je voulais dire qu’il ne fallait pas hiérarchiser en terme de valeur intellectuel car chaque idée est intéressante et mérite d’être développée.
    Ce sont des éléments que j’aurai dû préciser, pour moi c’est évident mais ca ne l’est pas pour tout le monde (puis c’est un de mes 1er article…)

    Je n’ai pas encore lu votre deuxième livre, mais je le ferai dès que possible!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.