Je suis parce que nous sommes – Yor Pfeiffer

J’ai reçu ce livre : “Je suis parce que nous sommes itinéraire d’un enfant surdoué “de Yor  Pfeiffer et je l’ai lu en plusieurs épisodes. Je n’appréciais pas  les termes de « cadeau tragique »  et de « zèbres »  sur la 4ème de couverture au départ. Je n’avais pas pris le temps de le terminer. Puis je l’ai ré-ouvert en le relisant depuis le début. C’est un livre surprenant, que l’on peut lire, stopper reprendre avec plaisir.  C’est un livre étonnant, toujours positif, et c’est ce que j’ai apprécié. C’est un livre que l’on peut relire plusieurs fois, je crois que l’on y découvrira différentes facettes à chaque fois.  L’auteur est un artiste-prof de philo et il raconte sa vie à mots couverts et contenus, mais on sent la profondeur et douleur de ses différentes expériences de vie. La résilience est intense. La fin du livre contient des récits courts de différents auteurs.

Voici le site de l’artiste et auteur Yor  Pfeiffer

Yor Pfeiffer, c’est avant tout une énergie vitale extraordinaire, un destin totalement hors du commun et une personnalité rayonnante et inspirante.

Neuvième d’une famille de dix enfants, cet ancien prof de philo passionné au charisme digne d’un M. Keating (Le Cercle des Poètes Disparus) a vu la mort en face, ses rêves brisés, perdu les êtres les plus proches et est même passé quelques mois par la case prison. Une descente aux enfers qui n’aura pas raison de lui. Son goût des autres et de la vie reprendra le dessus.

Il y a sept ans, après s’être fait agressé, il se retrouve à l’hôpital pour s’entendre dire qu’il n’a rien de cassé mais qu’il a des métastases dans le cerveau. Au moment où tout semble perdu, Yor se demande ce qu’il a envie de faire avant de partir. L’idée de remonter sur scène pour faire de la musique, ses toutes premières amours, s’impose alors à lui. Ce projet lui redonne de la joie. Quand il apprend qu’il n’est finalement pas malade, Yor décide de tenir sa parole.

Il se lance dans l’écriture et la composition de chansons.

Quelques années et un premier album (en cours de finalisation) plus tard, Yor et ses musiciens tournent en France et à l’International (Sénégal, Bénin, Canada, Tunisie etc). L’artiste sort en février 2017 un livre autobiographique (Je suis parce que nous sommes / Ed. Ipagination) et sillonne les routes à la rencontre du public à l’occasion de concerts, conférences ou ateliers-rencontres, portant avec lui un message universel fort et régénérant. ”

https://www.yor.mu/

http://www.ipaginablog.com/je-suis-parce-que-nous-sommes-de-yor-pfeiffer/

L’Ubuntu de la page 50 est une belle histoire, comme on aimerait qu’elle existe dans le monde réel.  Il paraît qu’elle n’existe pas vraiment, c’est une légende d’anthropologue, mais ce n’est pas grave, on peut vouloir y croire.  Des gens qui se fichent de l’intelligence collective, il y en aura toujours , des gens qui écrasent les autres et copient les autres pour exister, aussi.  Mais qu’importe. Ubuntu est un joli mot.

http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-internet/20160722.RUE3480/ubuntu-je-suis-parce-que-nous-sommes-d-ou-vient-ce-post-increvable.html

Share

6 réflexions sur « Je suis parce que nous sommes – Yor Pfeiffer »

  1. Bonjour Nadine Kirchgessner,
    Désolé si votre article sur mon livre vous a valu des soucis.
    Et bonjour aux auteurs des commentaires.
    Je les découvre avec tristesse…
    Tout d’abord je ressens le besoin de vous demander pardon. Je sens bien que j’ai dû vous faire du mal. Je ne sais pas qui vous êtes, ni ce que je vous ai fait, mais je vous demande pardon. Le mal est de surcroit très profond, puisque l’école est fermée depuis 1993…
    yor@pfeiffer.fr voici mon mail. Je vous incite à me contacter pour qu’on se voit, que je puisse vous demander pardon de vive voix et que nous trouvions ensemble un chemin d’apaisement…
    Je ne suis pas un saint, loin de là. Je peux même dire aujourd’hui que j’ai vrillé. J’ai commis des actes à l’opposé de mes valeurs. J’avais vécu, à tort ou à raison peu importe, tellement d’injustices que cela a justifié à mes yeux de l’époque, mes exactions. J’ai arnaqué, escroqué et je suis tombé. Je raconte tout cela dans la deuxième édition de mon livre. J’y mets en lumière, contrairement à la première édition, le fait que je suis le co-créateur de mes malheurs…

    https://www.ipagination.com/fr/inclassables/117-je-suis-parce-que-nous-sommes-version-papier-9782367910635.html?fbclid=IwAR2fHKaqS_nsyHNjgog4kupQx2moFSamvh7UWBg_-PuLYCeewH5KH9-FC7c

    J’ai fait 6 mois de prison. J’ai payé ma dette à la société. N’ai-je pas le droit de reconstruire ma vie ?
    Depuis 11 ans, je suis revenu m’installer en France pour chanter. Les premières années, comme je reprenais une vie publique avec concerts, site, communication etc… j’ai reçu des menaces de mort. Chaque personne avec qui je commençais à travailler, recevait des mails anonymes pour dire que j’étais un salaud. Et je l’ai peut-être été… durant ces années que j’ai passées à ne plus me sentir en lien avec rien ni personne. Moi qui voulais apporter ma pierre à l’édifice d’un monde meilleur, j’ai fini par balancer cette pierre à la face de ce monde. C’est pour cela que la notion de lien est si importante pour moi et que la philosophie Ubuntu que l’on traduit par “je suis parce que nous sommes” a autant percuté en moi.
    Pour ce qui concerne Fay Chemli, nos routes se sont séparées depuis bien longtemps et je ne rentrerai pas dans ce qui ne concerne que vous et lui…
    Pour ce qui me concerne, je pensais que tout cela était dépassé, je constate que non. Et c’est ce qui me rend triste en lisant vos commentaires. Alors si vous étiez sur la trajectoire des pierres que j’ai lancées, encore une fois je vous demande pardon. Et n’hésitez pas à me contacter…
    Amitiés…
    Yor

  2. GP ou YOR fait partie de la secte IPES dirigée par Fay(cal) CHEMLI quia fait de la prison et qui est peut-être encore en Belgique

  3. Bonjour,

    Je viens de prendre connaissance de votre post à défaut d’avoir lu l’intégralité de votre blog.
    A titre d’ancien élève de l’école IPES, je vous remercie d’avoir pris la peine de vous renseigner après le commentaire de ro198.

    Après plusieurs années de recherches sur la dérive sectaire de Fay Chemli, savoir si Yor Pfeiffer (alias GP: Georges Pfeiffer) était un enfant surdoué ou non , je suis incapable de le l’affirmer ou de l’infirmer. Pour moi, la question est secondaire.

    Cependant, j’aimerais apporter quelques corrections ( je réagis essentiellement sur la 4ème de couverture de son livre):

    1- Yor Pfeiffer (GP) était surtout connu à l’IPES comme professeur de maths et non comme prof de philo (poste réservé prioritairement par et pour Fay Chemli), et cela au vu de mon expérience dans cet établissement. J’ai eu d’autre prof de philo que Fc mais… pas Pfeiffer.

    2- Faire référence au « Cercle des Poètes Disparus” n’est pas surprenant. L’IPES fut souvent comparée à ce film populaire de 1990. Et ca, de l’aveu même de son fondateur Fay Chemli lors d’une réunion de tous les élèves lors de la sortie du film. Donc, tout ce petit monde pouvait se réclamer du fameux Mr Keating. (Imaginez, c’était un argument marketing considérable pour l’IPES).

    3- La musique et la scène est indéniablement sa vocation. Pour l’avoir vu jouer de la guitare et sur scène à l’ipes, je ne peux que le confirmer.

    4- Il fut suffisamment proche de Fay Chemli pour devenir un personnage incontournable de l’école et aussi durant la période post-IPES. Il a effectivement participé à toutes les pièces de théâtre de Fay Chemli à l’IPES et aussi à plusieurs films réalisés en Tunisie et en Espagne dirigé par Fay Chemli.

    J’arrête ici car d’autre personnes, plus légitimes, mériteraient de témoigner des dérives et aberrations commises dans cette école.

    Parler de résilience, tout le monde y a droit sans exception. Et la résilience des victimes de FC ?…
    On peut s’interroger sur la motivation du personnage d’écrire sur son présumé passé d’enfant surdoué .
    Alors acte opportuniste ou pas ? Libre à lui d’y répondre.

    Merci.

  4. oui… je viens de faire une petite recherche

    Yor peiffer Fay Chemli les matins du monde

    http://ipeschroniquederivesectaire.blogspot.fr/2010/04/quand-fay-chemli-se-prenait-pour.html

    http://www.liberation.fr/libe-3-metro/1995/02/13/deux-ans-ferme-pour-le-gourou-de-l-ipes_123552

    IPES institut pédagogique des entrepreneurs stratèges
    http://www.sos-derive-sectaire.fr/FICHES/ipes.htm

    http://lecolepascommelesautres.blogspot.fr/2008/06/question.html
    hum hum hum vous y étiez dans cette école ?

    J’ajoute deux commentaires dans le bas de page :
    édifiant !…

    Répondre
    Anonyme16 août 2010 à 19:05

    “Je suis partie parce que j’en avais ma claque de ramasser les crottes de chien, marre de manger des pâtes à l’huile (et encore c’était du luxe) pendant que ces femmes elles, mangeaient de bons petits plats, marre de me lever à n’importe qu’elle heure de la nuit pour faire des réunions (qui va se faire éclater?), marre d’attendre 3h dehors dans le froid pendant qu’il était en train de regarder son match de foot avec son steack, marre de vivre dans des baraques délabrées sans chauffage, marre de me laver à l’eau froide, marre de faire le ménage toute la journée, marre de taxer du fric, marre d’être traitée comme une merde, marre de voir la tête de GP, marre de tout!!!!!!!! le déclic je l’ai eu quand je me suis rendue compte que ça ne m’apportait rien, j’étais plus heureuse, rien ne me donnait envie de rester et de vivre comme ça! Je lui ai donné tout ce que j’avais et il m’a traité comme la crotte de son chien; son chien était plus important que moi. Je suis partie pour rattraper tout ce temps perdu, 10 ans de ma vie.”

    “Répondre
    Anonyme8 octobre 2017 à 09:04

    Pour ce qui aime les fautes d’orthographe vous allez être servie.Jamais je n ai adhéré à ce petit fc et encore moins quand j ai vu sa progéniture débarquer.tous habillés pareils et pensé de la même façon ce n était pas pour moi. J ai du mal à comprendre comment des personnes peuvent suivre autant de non sens. Je me souviens regarder toutes une écoles chanter carmina burana pour ce zouave… Debout sur des bancs en me disant mais qu’ elle bande de fou.Ces mots non jamais eux aucune portaient sur moi.Des le départ de Mr C profs d histoire ou de A prof de physique chimie . Le départ de Mme G alors qu’ elle avait aménagé a côté…Et tout ces profs qui voulais lui ressemblé Mr R jeune profs de maths ridicule… Mr gp maintenant appelé yp bref je suis triste de lire la souffrance de certain et pour vous mesdames qu’elle horreur..”

  5. “Un espace d’information et de recherche sur la douance”
    OK…
    Commencez donc pas vsou renseigner sur le “surdoué” qui se fait appelé Yor.
    Si toute sa biographie vous était connue, il est probable que cette promotion cesserait immédiatement.
    La vérité sur ce sujet n’est pas vraiment cachée, donc informez vous et recherchez, conformément à votre devise.
    Merci
    R0198

Répondre à Nadine Kirchgessner Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.