3 réflexions sur « Surdoués : L’indispensable apprentissage de la persévérance d’Arielle Adda »

  1. Détecté surdoué a 21 ans, c’est avec joie que je regarde cette vidéo, qui, même si elle me fait penser avec nostalgie à mon enfance qui aurait pu (aurait du?) être différente, me permet de prendre du recul et me pousse à essayer de m’en sortir.

Répondre à Patricia Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.