Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Sep/18

14

France info ? Du journalisme ?

Un article navrant, d’information « orientée », est paru hier au sujet des enfants précoces. Ce n’est pas la première fois, on en a l’habitude depuis quelques années, mais quand il s’agit d’un article de France Info, on se pose encore plus de questions au sujet de cette profession : le journalisme.

Décryptage :

Le titre est délibérément négatif,

« La société ne voit pas leur souffrance pourquoi la scolarisation des enfants précoces relève souvent du parcours du combattant »

Tout l’article ne s’intéresse qu’à ce petit nombre d’enfants surdoués qui sont en souffrance, qui, dit l’article de désinformation « se retrouvent en décrochage scolaire ». Ce nombre est d’ailleurs inconnu et non sourcé de façon fiable.

« leur développement intellectuel hors norme ne joue pas toujours en leur faveur. » dit encore une interviewée, qui n’exprime jamais le fait qu’elle ne voit qu’une partie de ces enfants dans son école. Le terme « symptôme » est répété, les intervenants n’ont pas même souligné la cause principale de souffrance, qui est, dans beaucoup de cas  l’empêchement d’avancer pour ces enfants, lorsqu’ils ont 4 ou 5 ans, et qu’ils commencent à montrer des signes d’ennui, voire à être déjà lecteurs. Car il faut savoir que les passages anticipés au CP sont en recul drastique depuis une trentaine d’années  (de 20 % à 1 %).

Dans cet article, les enfants surdoués sont décrits, de façon erronée, comme des non-performants en écriture ; ce qui n’est pas du tout le cas pour tous les enfants précoces, mais démontre plutôt la présence d’autres problématiques, qui malheureusement pour l’enfant, ne seront pas prises en compte ni même révélées.
 cf : à 11 ans , pour un enfant qui ne sait pas tenir un stylo, on doit penser à la dyspraxie, et non pas à un problème de haut potentiel.
La journaliste a préféré interroger des personnes qui pathologisent le haut potentiel depuis quelques années, plutôt que lire (en entier) le dossier haut potentiel de ANAE de juin 2018, et de venir interroger d’autres discours plus sérieux, comme le conseil scientifique et les créateurs de la nouvelle association Les hauts talent-AFEAAS. Cela donnerait un peu de crédibilité à cet article de France Info, qui serait plus équilibré, et plus sourcé.
EXTRAITS
« Comme Emile, les enfants à profil « hétérogène » présentent souvent des troubles psychomoteurs : ils peinent à écrire et dessiner aussi vite qu’ils le voudraient. Une particularité qui les handicape parfois lourdement,« …
« En plus de ces troubles de l’écriture, les enfants précoces, « 
« Mais la détection de ces enfants est loin d’être toujours évidente. Beaucoup de parents n’en connaissent absolument pas les symptômes,« 
« pédagogie différenciée », ajoute Vlinka Antelme. « Le professeur apprend à s’adapter aux spécificités de chacun. Ca ne demande pas plus de moyens mais davantage de formation ». Ces formations, notamment dispensées par l’Afep, sont principalement organisées à destination des écoles privées.

« Comme Emile, les enfants à profil « hétérogène » présentent souvent des troubles psychomoteurs » !!!!!

Pour lire l’article de France Info, cliquer sur :

https://www.francetvinfo.fr/societe/education/la-societe-ne-voit-pas-leur-souffrance-pourquoi-la-scolarisation-des-enfants-precoces-releve-souvent-du-parcours-du-combattant_2934209.html

 

J’ai relu à cette occasion mon article écrit en 2017, malheureusement toujours d’actualité :

Les biaiseux

 

Comme dans cet article de 2015, il est insinué que les enfants surdoués écrivent mal ou qu’il y a plus de retard psychomoteur chez ces enfants

« Surdouée et mère d’enfant surdoué», article de l’express style

La désinformation ne cesse pas , de cela on peut en être sûr !

Dans ce blog dédié aux troubles d’apprentissage, liké par « les tribulations d’un petit zèbre », par exemple, on peut lire encore

« Ainsi, un tiers d’entre eux sont en échec scolaire. »

et cette très curieuse définition du raisonnement convergent, quasi surréaliste :

« le raisonnement convergent est caractérisé par une grande empathie envers les autres, une très bonne capacité d’adaptation au changement, une aisance à concevoir des idées nouvelles ainsi qu’une très grande motivation pour les sujets qui l’intéressent. »

Haut potentiel intellectuel (HPI)

C’est troublant, quand on sait que les informations ont été recueillies sur certains sites d’associations comme AFEP, HPQ, ASEHP. des associations qui expliquent qu’elles font de « la formation » pour les enseignants.

Mais de quelle formation s’agit-il ?

Mais de quelle information s’agit-il ?

 

Quelques articles pour approfondir le sujet :

DOSSIER Haut potentiel de ANAE

Le CP anticipé

Pseudosciences : les raisons du succès

Les surdoués ont-ils un fonctionnement cérébral qualitativement différent?

L’information sur la douance

Mais qui forme les formateurs en douance…

La pseudoscience des surdoués (Franck Ramus/Nicolas Gauvrit) 2017

Le journalisme

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»