Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Sep/18

11

La lecture et les évaluations au CP et CE1

 

L’Education Nationale a mis en place des évaluations au CP et CE1, pour améliorer la détection de difficultés chez certains élèves, et la qualité de l’enseignement. Des enseignants sont déjà contre ces évaluations et cette aide, alors que de nombreux enfants ne savent pas encore lire en sixième.

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2018/09/11092018Article636722447548387423.aspx

Les résultats sont alarmants, plus de 20 % d’enfants ne savent pas bien lire ni comprendre un texte, en 6 ème.

D’après la Conférence de consensus Cnesco-Ifé/ENS de Lyon  (mars 2016), en lecture « 39 % des élèves sont en difficulté à la sortie de l’école primaire (Cedre, 2009).  À l’entrée en 6 ème, un élève sur cinq avait, en 2007, des difficultés liées à la connaissance de mots du langage courant, un élève sur trois avait des difficultés liées à la connaissance de mots rares (DEPP 2007 – réponses au test SPEC 6). En 2012, 37% des élèves de 15 ans ne maîtrisent pas la compréhension de l’écrit à la fin du collège (PISA 2012).»…

Dans la FAQ de Franck Ramus, on peut lire cette question :

« Que va-t-il arriver aux élèves qui échouent aux évaluations ? »

 

La question Que va-t-il arriver si un enfant (précoce) sait lire en début de CP ? n’est pas posée. La question que je me pose régulièrement est celle-ci :

pourquoi empêche-t-on dans l’Education Nationale, parfois, les enfants « en avance » en lecture d’aller en CP anticipé ?

A quoi servent les nouvelles évaluations de CP et CE1 ?

.

Quelques articles pour approfondir le sujet :

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2018/09/11092018Article636722447548387423.aspx

La lecture B-A = BA

Une histoire exemplaire

Apprentissage de la lecture

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»