Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Juil/18

18

Dispersion intra-individuelle

L’article de G Labouret et J Grégoire dans ANAE de juin 2018 est en accès libre.

Voici les références et un extrait :

« Sur le plan cognitif, plusieurs études, confirmées par une méta-analyse (Blum & Holling, 2017),

ont mis en évidence une hausse de la différenciation des aptitudes selon le QI, qui reste limitée
et non systématique. Une dispersion accrue des scores chez les hauts QI n’a donc pas à résulter
de troubles cognitifs, surtout en l’absence de score déficitaire. Elle peut simplement refléter le
développement, selon les opportunités d’apprentissage et les intérêts, de compétences spécifiques,
au-delà de processus cognitifs centraux efficients.
On peut alors se demander si les HQI développent leurs compétences selon un profil particulier,
différent de celui du reste de la population. Les groupes HQI présentent bien un profil des scores
d’indices caractéristique, avec l’IMT et l’IVT généralement plus proches de la moyenne que l’ICV et
l’IRP/IRF. Cependant, ce profil correspond à celui prédit par un modèle linéaire établi à partir de
la population générale. Il découle donc essentiellement de la constitution du groupe sur un critère
de QI élevé. Autrement dit, il ne peut être interprété comme distinguant les sujets HQI du reste
de la population, au-delà du QI. Cela nous indique que les HQI ne semblent pas présenter, du
moins en moyenne, un profil cognitif qualitativement différent. La différence quantitative (haut
QI) et des biais de sélection (niveau d’études), suffisent à expliquer les profils observés dans les
groupes cliniques. Toute interprétation formulant un jugement de valeur (déséquilibré, pathologique,
problématique. . . ) sur la seule base de ce type de profil semble donc infondée. »

(PDF) La dispersion intra-individuelle et le…. Available from: https://www.researchgate.net/publication/326231396_La_dispersion_intra-individuelle_et_le_profil_des_scores_dans_les_QI_eleves [accessed Jul 18 2018].

Cette étude ultra intéressante, ainsi que tout le dossier sur le haut potentiel de la revue ANAE de juin 2018, infirme (dément) tout ce qui se dit sur le haut potentiel, par des auteurs hyper médiatisés.

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»