Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Mai/18

18

Une généralisation

Dans cette émission de France Musique, concernant ce musicien hors norme, on peut entendre cette phrase reprise en titre

« Comme tout surdoué, j’ai souffert enfant »

Alain Planes généralise d’après son cas. Comme le font énormément de personnes.

Que Alain Planes ait souffert, cela ne fait aucun doute, mais il se trompe un peu s’il croit qu’il a souffert de la douance. Il a surtout souffert de la façon dont son père s’est emparé de ce don, et qu’il l’a exhibé, en se faisant valoir à travers son fils. Ce n’est pas exactement la même problématique. Il ne se rend pas compte de sa chance.

Pour écouter l’émission, cliquer sur

https://www.francemusique.fr/emissions/les-grands-entretiens/alain-planes-comme-tout-surdoue-j-ai-souffert-etant-enfant-1-5-58868

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»