Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Avr/18

14

Les écoles pour surdoués ?

Pour clore la semaine, qui a été un concentré de plusieurs « bullshits », je vais écrire cet article concernant les écoles dites « spécialisées pour surdoués », en prenant en compte mon expérience personnelle et mon expérience de stage d’études en L3 de psychologie. J’avais aussi réalisé un travail de recherche en cours de psychologie sociale, qui consistait à étudier l’impact du groupe restreint, c’est à dire étudier quelles sont les conséquences de concentrer les enfants surdoués et les laisser entre eux.

Je voudrais mettre en garde les parents qui recherchent des écoles pour leurs enfants, après avoir lu différents commentaires sur les réseaux sociaux qui disaient tous sensiblement la même chose :  quel dommage que nous n’ayons pas assez d’argent pour que nos enfants puissent aller dans une école pour surdoués. Ils avaient vu le prix de l’école spécialisée pour surdoués présentée dans l’émission Infra rouge.

Ces parents ayant quelques problèmes ave l’Education Nationale pensent qu’en trouvant une autre école dite « spécialisée pour surdoués » seront sauvés. Je ne leur jette pas la pierre puisque j’y pensais aussi lorsque mes enfants étaient très jeunes. Mais j’ai trouvé la solution des sauts de classe beaucoup plus pertinente et efficace, en interrogeant une multitude de parents qui avaient des enfants plus âgés que les miens.

cf    Tribulations

Certains commentaires sur les réseaux sociaux montraient également que des parents croient que le niveau sera enfin élevé pour leurs enfants à haut potentiel dans ces écoles pour surdoués . Or c’est tout le contraire, excepté quelques établissements comme le lycée Michelet à Nice. Je le sais bien, puisque j’ai fait un stage dans une de ces écoles, et je peux affirmer que le niveau y était hyper bas. C’est aussi ce que semble dire la directrice de l’école Gusdorf : son école ne recherche nullement la performance.

Le courage de grandir de M Drucker

Comparer des notes sans connaître les niveaux des écoles ou des classes n’est pas pertinent. Cette école de mon stage durant mes études de psychologie concentrait des enfants « à problèmes », et les diagnostics n’avaient pas été faits, comme des dyslexies très sévères, ou le diagnostic d’asperger, parce que tous les problèmes étaient imputés au haut potentiel. C’est la conséquence de toutes ces fausses croyances, qui ont encore eu un écho médiatique surdimensionné cette semaine.

En conclusion, ces écoles devraient être vraiment le tout dernier recours.

Quelques articles pour approfondir le sujet :

ALERTE PATHOLOGISATION

Le courage de grandir de M Drucker

Des écoles différentes, oui mais…

Total Bullshit ! de S Dieguez

Interview planetedouance

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»