Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Fév/18

5

Les fake news

 

Les fake news sont de plus en plus présentes dans les médias, il faut apprendre à exercer son esprit critique. Auparavant, on était aidé pour décrypter  l’information par les journalistes, les vrais journalistes, les journalistes scientifiques, si on ne connaissait pas un domaine. Actuellement beaucoup de journalistes ne font plus leur travail de base d’investigation, par manque de temps d’argent ou d’éthique.

 Voici un article de Science et pseudosciences de janvier-mars 2018 :

Science et pseudoscience  janvier-mars 2018

La science inaudible les experts intimidés

 » La science devient inaudible. Ce constat pourrait s’appliquer à la plupart des controverses impliquant une dimension technologique : les enjeux économiques, sociaux ou sociétaux qui devraient être au centre du débat sont étouffés par des affirmations « scientifiques » qui ne laissent plus place à une quelconque discussion. Si le glyphosate est le poison dangereux qui nous est parfois présenté, alors il faut l’interdire immédiatement… Qui pourrait s’y opposer ? Et la discussion sur le type d’agriculture  souhaitable est évacuée… Sauf que les mêmes qui jouent sur le risque d’empoisonnement le font au nom d’un type d’agriculture qu’ils estiment plus adapté. Il ne resterait plus qu’à choisir son camp, celui de l’agriculture qui ne respecterait rien, celui de Monsanto et de l’intoxication, ou celui d’un monde plus respirable fondé sur la seule agriculture bio, qui interdirait le glyphosate et protègerait les populations.

Ainsi, tout devient binaire. »
Pour lire l’article cliquer sur :
Science et pseudoscience  janvier-mars 2018
D’autres articles sur le sujet « fake news  » des écrans qui provoqueraient l’autisme  :
https://mycore.core-cloud.net/index.php/s/9ToImlMf8T9dOIE#pdfviewer

http://www.huffingtonpost.fr/olivia-cattan/en-diffusant-un-documentaire-associant-autisme-et-ecrans-les-medias-vehiculent-une-fake-news_a_23351132/

https://www.gynger.fr/ecrans-et-autisme-des-chercheurs-reagissent/

https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20170621.OBS1034/ecrans-et-autisme-la-these-farfelue-et-virale-d-un-medecin.html

https://www.gynger.fr/autisme-virtuel-et-inconsequence-reelle/

On peut facilement faire un parallèle avec le monde de la douance ; des généralisations sont faites à partir d’observations de tous petits groupes, ou même d’une seule personne parfois.

En démocratie, chacun a le droit de s’exprimer, heureusement , mais certains moins que d’autres. Dans certains groupes et associations, on intime de se taire, comme on l’a fait pour ma conférence à Lausanne.   article :  Nos enfants nous liront un jour

« On n’attaque pas seulement pour faire du mal à quelqu’un mais peut-être aussi pour le seul plaisir de prendre conscience de sa force » Nietzche Humain, trop humain

Parmi les fake news habituelles dans le monde de la douance, on trouve des titres de conférence de L’AFEP :

exemple, une récente conférence de l’AFEP Rhône: « Comprendre et gérer les tempêtes émotionnelles chez les enfants à haut potentiel intellectuel« .

Ce titre suggère de façon trompeuse que les enfants à haut potentiel intellectuel auraient des tempêtes émotionnelles ingérables.

OR     Etre très intelligent ne prédispose pas à des troubles psychologiques

« contre maint défenseurs. la plus perfide façon de nuire à une cause est de la défendre intentionnellement avec de mauvaises raisons . « Nietzche. Le gai savoir

On peut lire le commentaire que j’ai écrit hier sur le blog  ramusmeninges   sur La pseudoscience des surdoués

Ainsi que le témoignage édifiant de Claudie

Je cite un commentaire de Franck Ramus, mais je vous engage à lire toute la page et tous les commentaires et ses réponses :

« Franck Ramus 14.12.2017 12:39 Répondre | Permalink
Pour ceux pour qui les faits importent encore un peu, on déniche chaque jour de nouvelles études démontant un peu plus les mythes sur les surdoués.
Sur la soi-disant hyper-sensibilité:
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0191886911001759
Les HQI ont en fait des scores moins élevés dans une mesure de surexcitabilité émotionnelle. »

et ma conclusion

En conclusion :
Je pense vraiment qu’il faudrait que les adeptes de J Siaud-Facchin modifient leur appellation et s’appellent des « zèbres » et non pas des surdoués, parce que beaucoup n’en sont pas, manifestement.
Il faudrait réfléchir au fait que les associations ANPEIP et AFEP soient désignées d’utilité publique, alors qu’elles organisent des conférences avec des conférenciers qui professent des caractéristiques des surdoués qui n’en sont pas, scientifiquement.

Quelques articles pour approfondir :

L’hypersensibilité supposée des surdoués

Le journalisme

Quand les journalistes s’emballent…

Le point de non retour

Les biaiseux

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»