Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Déc/17

4

Les gourous sont parmi nous

Je vais illustrer mon article par cet essai  « La démocratie des crédules » de Gérald Bronner, que je lis en ce moment.

« Cet essai vivifiant propose, en convoquant de nombreux exemples, de répondre ã toutes ces questions en montrant comment les conditions de notre vie contemporaine se sont alliées au fonctionnement intime de notre cerveau pour faire de nous des dupes. Il est urgent de le comprendre. »

Le net est un formidable outil, mais il permet aussi de se faire piéger facilement. J’ai vécu un « piège du net ». Il y a deux jours, j’ai été censurée. On pourrait se dire que cela n’est pas bien grave, que ce n’est certes pas la première fois, ( On peut le constater sur ce blog ) mais les faits que je vais raconter prouvent le contraire.

Les phénomènes de dérives sectaires sont de plus en plus difficiles à détecter, leurs contours et prérogatives de plus en plus flous et disséminés dans différents mouvements épars et variés. Le sujet de l’éducation des enfants est en première ligne dans ce marasme. La dégradation réelle ou supposée de l’Education nationale donne libre cours aux personnes qui dérivent et qui veulent créer des écoles alternatives, parfois en dépit du bon sens pour les enfants, ou introduire des méthodes ésotériques destinées à de jeunes enfants, comme la méditation pour des petits enfants de 4 ans, à l’école.

Il y a deux jours, sur la page Facebook de J Siaud-Facchin, un de mes commentaires a été éliminé, supprimant un argument contradictoire pour bloquer ainsi tout esprit critique envers la méditation de pleine conscience.

Actuellement, J Siaud-Facchin (avec d’autres peut-être) rêve d’introduire la méditation de pleine conscience à l’école. J Siaud-Facchin essaie depuis des années (depuis 2002-2003) de modifier les caractéristiques des personnes surdouées sur la base des personnes qui la consultent, base clinique donc, uniquement. J’ai décrypté le message diffusé sur cet article    Décryptage

L’article  La pseudoscience des surdoués  a également replacé dans la juste Science le phénomène de précocité intellectuelle français, ainsi que l’article très récent de la revue ANAE

Ensuite, comme si cela ne suffisait pas, la méditation a fait son apparition dans les prérogatives d’intervention psychologique, auprès d’enfants en souffrance.

Actuellement, J Siaud-Facchin envisage de généraliser cette méditation de pleine conscience à l’école, en indiquant que c’est forcément bon pour les surdoués ; aucune étude ne vient confirmer cette thèse, à ma connaissance. Par ailleurs, si c’est bon pour les surdoués, c’est forcément bon pour tous les enfants, disent les tenants de cette thèse.

Sur sa page Facebook, le 2.12.2017, J Siaud-Facchin  a écrit ceci :

Et si on introduisait la pleine conscience à l’école

« Les surdoués sont porteurs d’une intelligence évolutive dont l’humanité a besoin. Oui, j’ose l’écrire… ces petits zèbres magnifiques et parfois fragiles, sont aussi ceux qui obligent parfois à modifier ses croyances et ses habitudes pédagogiques. Par leur spécificité qui nécessitent parfois, souvent, des aménagements ils permettent aux adultes, aux équipes pédagogiques de regarder autrement tous les autres. Des éclaireurs pour la pédagogie de demain ? Oui, peut-être. Une pédagogie qui s’ouvre sur la singularité de chacun pour le bien-être et la réussite de tous. Et si on introduisait la pleine conscience à l’école, même quelques minutes par jour, alors cela donnerait à tous cette possibilité précieuse de rester profondément en lien avec les ressources au fond de soi, qui sont là, juste à, toujours là. Se sentir pleinement présent, c’est être profondément vivant. Merci à tous ceux qui étaient là, à Bordeaux, à Dax, à Saint Jean de Luz, à Toulouse, à Tarbes. Merci à l’association Pour une éducation bienveillante, Merci à l’Afep, merci à l’Anpeip, merci à Frédérique, merci à Bertrand et Nathalie #Marion # Cathy # Jean Francois # Alain # Nathalie »(J Siaud-Facchin).

(cliquer sur l’image)

Sur sa page Facebook, j’ai commenté avec cet article qui indique une étude qui contredit le fait que la méditation soit non dangereuse.

Mon commentaire est supprimé 🙁

http://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/medium-large/segments/chronique/47885/meditation-pleine-conscience-inefficace-jeunes-sonia-lupien

JE CITE l’article de radio canada :

« Effets pervers
« Il semble que ce ne soit pas tout le monde qui bénéficie de la méditation pleine conscience, indique Sonia Lupien. Les chercheurs suggèrent qu’à force de porter attention à ses émotions, peut-être que ça peut augmenter la conscientisation des émotions négatives chez les jeunes qui ont une très bonne régulation dès le départ. »

Non seulement, selon cet article, la méditation est inefficace, et selon d’autres articles, son efficacité est prouvée si on médite 8 heures par jour, mais elle pourrait faire plus de mal que de bien. Mon commentaire est supprimé ce matin, mais heureusement, je l’avais copié. On comprend le langage limite, de vénération des participants à cette discussion (qui élimine sans vergogne mon commentaire), et même de personnes qui sont des référentes EIP à l’EN, des psychologues ou des représentants d’associations de précoces. Des afficionados parlent en termes dignes des adeptes les plus assidus « Il est bon de boire vos paroles ». On n’attend plus que le « Jeanne, ma sœur Jeanne, ne vois-tu rien venir ? »

On peut constater la censure sur cette image :

 

Jusqu’à présent, J Siaud-Facchin acceptait de discuter avec moi, et d’autres objecteurs, comme on peut le lire sur cet article, mais c’est en fait en vain :

Discussion avec  J Siaud-Facchin sur Facebook

Aujourd’hui, malheureusement, on ne peut pas discuter. Eliminés, si on dit que le

« haut potentiel et la pleine conscience, l’alchimie heureuse » n’est pas du tout démontrée.

On peut constater qu’un des adeptes de la méditation J F Laurent me conseille de méditer. Si on critique la méditation, il faut faire de la méditation. C’est leur logique. C’est un mécanisme récurrent, identique au phénomène de la psychanalyse. Il est conseillé de faire une psychanalyse si on s’interroge et si on ne pense pas comme eux. C’est leur logique. On peut lire mon article  innés-psys.

J’avais déjà eu droit d’une autre personne au fameux très comique : « il vous faut chercher l’origine de votre colère ».

J Siaud-Facchin  a été filmée avec J Péron de NEOBIEN ETRE qui a créé le festival école de la vie, proche de la mouvance des enfants « indigos » (mouvement à caractère sectaire) . J Siaud-facchin est allée faire une conférence à ce festival en 2017 et est programmée pour 2018. Néanmoins, J Siaud-Facchin  affirme ne rien savoir de cette secte. Etonnant. Ce festival veut créer une école alternative, donc hors du champs de l’Education Nationale.

« ni vu ni connu, je t’embrouille » cela parle du bonheur. Que dire de mieux ? Mais la réalité est toute autre.

On peut visionner ces vidéos :

https://www.youtube.com/watch?v=XWdK763Dz54

Laura Marie   https://www.youtube.com/watch?v=vySA0M4CktU

Henri Joyeux   https://www.youtube.com/watch?v=VI7dfFXTVfE&list=PLJ9s4F76Z_3-Oa5PiPb9Ae3aN4JhNfzzt

 

Enfin, on peut lire cet article édifiant de Médiapart :

https://blogs.mediapart.fr/alban-clerjon/blog/041117/mon-signalement-de-cogitoz-la-mivilude

 

Je terminerai cet article par cette phrase de Nietzsche :

« le meilleur moyen pour torpiller une juste cause est de la défendre avec de mauvais arguments »

 

Quelques articles pour approfondir le sujet :

Penser différemment, à manier avec précaution…

L’hypersensibilité supposée des surdoués

Ecole Steiner et enfants surdoués

#Balance ton zèbre !

Françoise Nyssen à la Culture (suite)

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

2 Comments pour Les gourous sont parmi nous

Camus.F | 5 décembre 2017 à 14 h 58 min

Quand est ce groupe de la secte zebra va prendre pleinement conscience de sa bêtise et de ses dérives ? L’article de Médiapart est édifiant et terrifiant à la fois,imaginez le mal que cogito’z ( création de JSF ) a fait à cette personne déjà en grande souffrance c’est nauséabond. Bravo pour son courage et d’avoir dénoncé à la MIVILUDE. Censure,toute puissance,intolérance à la critique voilà des méthodes qui font penser à la dictature,cela m’écoeure. A l’heure ou on sécurise l’entrée physique de l’école (caméra,code,blindage)on oublie de sécuriser contre l’arme de destruction massive des esprits,l’Emprise mentale,qui pénètre sans faire de bruit.De quel doit cette secte veut gangrener l’école de la République ? Qu’ils fassent pleinement usage et en toute conscience de leur méditation dans leur yourte c’est un fait mais de vouloir toucher à l’esprit des enfants c’est intolérable et un vrai danger.Mais bordel l’école doit être un sanctuaire.Remplacer l’éthique par le fric voilà ce que cela donne,j’appelle Camus au secours  » il n’y ni justice ni liberté possibles lorsque l’argent est toujours roi » .

Nadine Kirchgessner | 5 décembre 2017 à 20 h 50 min

J’ai eu une réponse de J Siaud-Facchin sur le réseau social (je ne peux pas tout copier dans un commentaire) qui confirme avoir enlevé mon commentaire, et que je dois
« élargir sa pensée, sa compréhension, son cœur ».

Elle l’a enlevé mon commentaire car cela confirme mon point de vue, que je n’avais pas donné.

J’avais justement placé cette étude puisqu’une enseignante en maternelle disait dans la discussion faire faire de la méditation aux petits, ce qui m’interpelle à cet âge. Donc, peu de discussion sur le fond du sujet. Mais discussion, quand même.

Sinon, il s’agissait d’un sujet sur Seve FONDATION qui prône la Méditation pour les jeunes enfants à l’école.

Remplacement de la phrase de morale des années 1960 ?
Confusion entre philosophie et méditation ?
l
A méditer.

l’argent dans l’école publique n’est pas en question.

leur présentation est sur cette vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=U529qiiIKCE&feature=share

Vous appelez Camus Albert ? ou Camus.F

«

»