Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Oct/17

9

Retour vers le futur

L’Intelligence Artificielle en question.

Pour écouter l’interview de Laurent alexandre, cliquer sur

https://www.rts.ch/info/sciences-tech/8968148–l-ecole-forme-des-enfants-qui-vont-etre-lamines-par-l-intelligence-artificielle-.html

Comme l’explique Laurent Alexandre, auteur de  « La guerre des intelligences », à l’ère de L’Intelligence Artificielle, les humanités sont indispensables, il faudra apprendre aux enfants encore plus à réfléchir, apprendre l’esprit critique. Car, finalement, c’est à cela que doit servir l’école, et pas à apprendre des savoirs techniques qui seront obsolètes, lorsqu’ils pourront adultes.

« L’éducation est une technologie très lente », dit-il, il faut y penser dès aujourd’hui. Il explique qu’il faudra penser aux personnes qui auront des QI « plus bas », qui ne sauront pas s’adapter. Néanmoins, il faudrait peut-être expliquer à Laurent Alexandre qu’il existe en France (en Suisse également ) un courant qui voudrait que les Hauts QI soient inadaptables et malheureux, voire handicapés par leur intelligence (mais peut-être le sait-il déjà).

Viendra un jour, j’espère, où l’intelligence artificielle (IA) pourra enrayer ce mépris qui s’affiche de plus en plus envers la Science et envers les scientifiques que l’on observe actuellement, dans certains médias et sur les réseaux sociaux. J’en ai encore eu la preuve hier lors d’une discussion surréaliste sur un groupe facebook (groupe de surdoués-zèbres), dans laquelle deux personnes dépourvues d’esprit critique opposaient la Recherche en psychologie sur le sujet de la douance et les cliniciens ; l’une d’elle défendait également la « zébritude » et ses ardents diffuseurs, sans réflexion sur les conséquences à long terme. Effectivement, les messages optimistes et réalistes sur le sujet du haut potentiel, passent toujours assez mal chez certains, actuellement, on ne sait pas trop pourquoi. Des parents sous influence préfèrent nommer leur enfant « un zèbre » plutôt que de dire ou se dire qu’ils ont un enfant très intelligent et très sensible, je crois que c’est une énigme. Cf les réactions incompréhensibles au sujet de l’émission de lundi dernier : Les biaiseux

A l’heure où certains en sont encore à gloser sur « la guerre des zèbres », ou sur une guerre fictive entre la Recherche en psychologie sur le sujet de la douance et les cliniciens, l’analyse des BIG DATA pourra peut-être alerter, relever les fausses informations et les incohérences que l’on peut trouver sur le net, notamment sur le sujet qui nous intéresse sur ce site. Cela intéressera bien d’autres domaines, aussi. On attend le moment où l’intelligence artificielle pourra détecter toutes les informations fausses qui circulent sur le net. Espérons-le.

On peut lire plusieurs articles qui traitent de ce sujet :

Notamment cet article de cette interview percutante d’intelligence.

cliquer sur

https://www.rts.ch/info/sciences-tech/8968148–l-ecole-forme-des-enfants-qui-vont-etre-lamines-par-l-intelligence-artificielle-.html

http://www.20minutes.fr/high-tech/2146311-20171007-intelligence-artificielle-futur-seuls-gens-tres-intelligents-tres-doues-trouveront-travail

 

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

Un commentaire pour Retour vers le futur

Nadine Kirchgessner | 10 octobre 2017 à 15 h 18 min

j’ajout cet article étonnant, un « dentiste-robot »  » ; cela m’a amusée car je suis allée chez le dentiste ce matin (pour ceux que cela intéresse); et non, je n’imagine pas avoir affaire à un robot pour ma dentition ! Même dans le futur 🙂

https://fr.express.live/2017/10/04/chine-developpe-robot-dentiste-ne-necessite-aucune-intervention-humaine/?utm_source=Facebook&utm_campaign=SocialMedia&utm_medium=ExpressFR

«

»