Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Oct/17

2

Les enfants précoces La maison des Maternelles

 

Mon enfant est-il précoce ?

 

le replay de l’émission est disponible :

https://www.france.tv/france-5/la-maison-des-maternelles/288225-mon-enfant-est-il-precoce.html

Agathe Lecaron, entourée de Marie Perarnau et Benjamin Muller, recevait Gabriel Wahl pour parler des enfants précoces, ce matin sur France 5, dans La maison des Maternelles.                        

Enfin certains médias semblent avoir compris qu’il fallait cesser de pathologiser le haut potentiel pour être crédibles. Ce matin j’ai écouté l’émission de La maison des Maternelles, et j’ai été agréablement étonnée. Il faut dire que cela est dû à l’objectivité et la lucidité de l’intervenant Gabriel Wahl, et à la présence de Marie Perarnau qui est concernée avec ses enfants.

Agathe Lecaron présente les termes « surdoué, précoce, haut potentiel » qui sont des synonymes et ajoute que :

« on les appelle parfois  zèbres , c’est plus mignon ». La journaliste ne sait sans doute pas ce qu’il se cache derrière ce terme « mignon ». Ce terme de zèbre concentre les aspects négatifs de la douance non-prouvés : hypersensibilité, non compréhension des implicites…et j’en passe. Mais au fil de l’émission Agathe Lecaron  comprend que tout ce qui se dit depuis quelques années sur les surdoués est sur dramatisé..

On peut lire   Le surdoué crétin  pour comprendre.

On revoit dans l’émission le reportage de l’an dernier avec la petite Marjane, 3 ans et demi, qui s’intéresse aux dinosaures. À 18 mois, elle connaissait toutes les lettres de l’alphabet. C’est intéressant car à la fin du reportage, on a de ses nouvelles, elle a 4 ans et demi, elle a  sauté une classe, et va très bien.

L’émission est plus positive que d’habitude dans les médias.

Gabriel Wahl indique qu’il faut faire la distinction entre des problèmes de QI, et des problèmes auxquels tous les enfants sont confrontés.

On apprend avec la neuropsychologue de Marie Perarnau que 90 % des enfants surdoués sont « normaux ». Ce sont les chiffres aussi de François Gagné, et cela correspond grosso modo aux chiffres des DYS et autres troubles de l’apprentissages.

« On surattribue  au surdon tous les problèmes , les psys , les medias » indique G Wahl avec évidence.

La question de l’anxiété est abordée, j’ai pris quelques notes rrapidement :

« c’est contre intuitif mais les précoces ne sont pas plus anxieux que les autres. Même s’ils peuvent avoir des « tourments métaphysiques ». »

« L’hypersensiblité , question débattue , mais pas tranchée »

« il faut éviter des causalités imaginaires  si lien entre dépression, et échec scolaire »

« Échec au brevet est de 13 %  pour tous les collégiens  et de 1 %  pour les surdoués »

« la question du saut de classe, c’est une bonne affaire , si on a pris les précautions »

« Si un MS sait lire , il faut s’assurer qu’il sache écrire »

Même la présentatrice termine en disant : « Gabriel Wahl, on a envie de rester 4 jours avec vous ».

Voici quelques articles pour compléter votre information sur le haut potentiel :

La pseudoscience des surdoués

Le saut de classe

La fabrique du surdoué déprimé

Les zèbres en délire

Etre très intelligent ne prédispose pas à des troubles psychologiques Franck Ramus /Nicolas Gauvrit 2016

Les enfants intellectuellement précoces de G Wahl PUF 2017

J’avais rencontré et discuté avec G Wahl à l’occasion de ce débat au Grand palais en 2016 :

Compte-rendu du débat

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»