Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Sep/17

11

Encore des zèbres?

Sur mon groupe Facebook  intitulé Hauts potentiels/surdoués et positifs ! , une personne a posé cette question :

« Pouvez-vous exprimer vos définitions personnelles du mot « zèbre » ?

Tout le monde a répondu que c’était un …animal, bien évidemment. Quelqu’un avec humour a répondu « un pigeon ».

Certaines personnes croient que ce terme « zèbre »  signifie « être surdoué » . En fait , non ;  ce terme a été inventé par une psychologue, J Siaud-Facchin sans consensus, de la part d’organisations nationales et internationales de psychologie. Ce terme veut dire pour son inventeur que les « zèbres » sont hypersensibles, et pas forcément surdoués. Finalement , à force de ne pas vouloir employer le terme exact , à savoir surdoué, on ne comprend plus rien, et les personnes qui découvrent le sujet sont déboussolés.

La définition exacte, internationale, est que l’on est surdoué si l’on obtient un QI > 130 aux tests les plus utilisés dans le monde , les échelles de Wechsler.

Certains journalistes croient que c’est validé, comme dans cet article, par exemple, empli de contre-vérités :

http://www.nordeclair.fr/85482/article/2017-08-23/zebre-et-qi-la-rencontre-d-une-tourquennoise-surdouee#

Comme pour la psychanalyse, il faut du temps pour que les choses reprennent leur juste place :

 

Mais combien de personnes vont encore souffrir de ces concepts erronés ? J’ai expliqué lors de cette conférence, les différentes problématiques dues aux définitions erronées du haut potentiel et ses conséquences, dont l’une est la pathologisation de l’intelligence..

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»

Abonnez-vous à ma newsletter


Haut de page