Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Juin/17

30

Complètement zébrée spectacle

Le spectacle de Ema Perey se déroulait hier soir à Paris dans une salle du 9 ème arrondissement bien remplie. J’ai passé une soirée formidable.

J’avais un peu peur au départ, avec le titre, et avec la première phrase qui était

« Je suis surdouée, c’est une catastrophe ! »

Je me suis dit  « aie, ça démarre mal » mais ensuite, tout change, et c’est toute la magie de ce spectacle.

Petit à petit tout s’éclaire, et le terme de « zèbre » n’est jamais prononcé, tout au long du spectacle. Spectacle plein d’émotions, entrecoupé très régulièrement par les éclats de rire des spectateurs.  L’humour est présent constamment , et heureusement parce que l’émotion est intense , d’entendre raconter un parcours de femme surdouée, détectée sur le tard, à 41 ans.

Même si le titre au départ est un petit peu étonnant, le spectacle est prenant et je le conseille. Si des directeurs de théatre veulent accueillir le spectacle d’Ema Perey, ils sont , je crois, les bienvenus, à Paris et en province.

La soirée s’est poursuivie autour d’un verre de l’amitié, au cours de laquelle j’ai rencontré des personnes formidables (et surdouées), l’un n’empêche pas l’autre  (humour noir).  Nous avons discuté jusque tard dans la nuit à refaire le monde.

Il y avait notamment l’auteur  Yor pfeiffer qui a écrit  « Je suis parce que nous sommes itinéraire d’un enfant surdoué »

Comme je l’écrivais dans cet article, Complètement zébrée     l’initiative est très originale et créative. C’est un spectacle, on est dans l’émotion. ce n’est pas un article scientifique.

J’ai d’ailleurs discuté avec Ema Perey qui m’a dit avoir lu l’article  La pseudoscience et les surdoués

 

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

Un commentaire pour Complètement zébrée spectacle

Duv | 2 juillet 2017 à 23 h 49 min

Un spectacle à la fois drôle et émouvant ! Les surdoués prendont un immense plaisir à se reconnaitre à travers le portrait d’Ema.
Je trouve géniale aussi qu’elle puisse donner à certains, l’occasion de se questionner sur une éventuelle douance. Et pour les autres, de changer enfin l’image du surdoué qu’ils ont en tête…

Âne L’or.

«

»