Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Fév/17

7

La précocité intellectuelle : un handicap bien français (Planète Douance)

Si vous avez 15 minutes, ECOUTEZ cette excellente interview du site Planète Douance. Didier Poli reçoit le responsable de la revue ANAE qui couvre le développement de l’enfant, la neuropsychologie et les troubles de l’apprentissage. Ils explicitent durant l’interview le désastre qui existe en France au sujet de la précocité intellectuelle. L’article de Franck Ramus et Nicolas Gauvrit est soutenu par Léonard Vannetzel, psychologue, responsable des programmes ANAE Formations.

L’intelligence va triompher, finalement , mais cela demandera du temps, pour certains. Léonard Vannetzel indique bien que la France est un cas unique dans le monde, car la France pathologise l’intelligence.

Planetedouance  7.02.2017  :   Interview  Léonard Vannetzel

Comme il n’ose pas dire et nommer l’origine du désastre, je vais citer un extrait de mon livre, écrit il y a déjà 3 ans en février 2014, préfacé par Arielle Adda

« Des femmes surdouées ».

Voici :

« J. Siaud-Facchin a choisi le mot « zèbre » qui a un côté animalier sympathique pour dédramatiser la chose. Depuis on connait la notion d’arborescence pour essayer d’expliquer le fonctionnement des « zèbres ». Grâce ou à cause de son livre « Trop intelligent pour être heureux » (2008) on dresse parfois aujourd’hui ce constat en France : être intelligent, trop intelligent, serait un problème. Pour résumer la pensée en arborescence, c’est une théorie qui explique que les personnes à haut potentiel ont « des pensées en tous sens », qui parviennent au cerveau à grande vitesse de façon anarchique, avec pour le surdoué une quasi impossibilité de les hiérarchiser. C’est ce que je lis avec étonnement de plus en plus dans divers articles, reportages et sites, réalité ou propos déformés ?  Nous assistons actuellement à un retour de bâton du travail des associations qui ont alerté, à juste titre, sur le fait que des personnes surdouées étaient en grand échec scolaire. …

Si la définition de cette arborescence est « une pensée en tous sens », incontrôlée, de « non hiérarchisation des idées » rien ne permet actuellement d’affirmer que tous les surdoués ont une pensée en arborescence. Cette définition est par trop négative et non conforme avec la réalité de nombreux surdoués, enfants ou adultes, qui au contraire pensent excellemment et vite ! »

p26 et 27 « Des femmes surdouées ».

On peut lire la critique trompeuse et inversée de mon livre sur le site : Les tribulations d’un zèbre

L’auteur de cette critique a fait comme si je comprenais mal les choses, alors que je répétais ce que disait et écrivait J Siaud-Facchin…Donc, inversion du raisonnement.

«D’après moi, comprendre cette fameuse pensée en arborescence comme quelque chose qui induirait une réflexion brouillonne, confuse ou illogique est un énorme malentendu. ». (Alexandra Reynaud)

On observe une inversion du raisonnement, également, dans sa critique haineuse de l’article de Franck Ramus et Nicolas Gauvrit.

extrait  :  «Je pense pour ma part que nous sommes bien en présence d’une entreprise de destruction des spécialistes de la douance par cette petite équipe, bien loin d’une attitude neutre & motivée par la science. ». (Alexandra Reynaud)

Didier Poli du site  Planète Douance avait réalisé une interview, si vous voulez entendre ma voix !     interview

J’ai alerté depuis de nombreuses années sur toutes ces problématiques, aussi, je suis ravie qu’une revue comme ANAE soutienne mes réflexions.

Pour mettre en avant certains articles  je les ai  sélectionnés :

penser différemment à manier avec précaution    (17.09.2012)

climat     (17.06.2014)         Les conséquences du climat 

Pour Michel

Les caractéristiques du HQI  Nicolas Gauvrit

Le déficit d’inhibition latente

Décryptage : vidéo de J Siaud-Facchin (mars 2016)

La désinformation sur le net       Les minorités agissantes

J’ai écrit également ce livre pour alerter sur la pathologisation du haut potentiel

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

2 Comments pour La précocité intellectuelle : un handicap bien français (Planète Douance)

Eole2a | 7 février 2017 à 13 h 26 min

Merci d’être là, vous, Nicolas Gauvrit and co…Je suis pediatre et maman de deux HPI dont un avec test hétérogène. En tant que parent on est un peu noyé ( broyé) entre deux flots : deux camps s’opposent via le web ( et autres)… dur de se faire une opinion sereine et non « émotionnelle ». Habitant une région dénuée de structure pour HP ( et d’association…, même si JF Laurent y habite!) c’est pas toujours simple de faire entendre ce qui nous semble dans l’intérêt de nos enfants…
Chaque enfant est différent y compris les HPI, certains souffrent d’autres non, comme tous les enfants! Être HP est une chance pas Handicap. La colère et la haine ne font pas progresser la cause des HP, généraliser son cas particulier non plus. Les études sur ces populations sont importantes même si il peut y avoir des biais de sélection. Continuez et merci!

Nadine Kirchgessner | 7 février 2017 à 17 h 00 min

Comme vous avez raison et merci pour ce commentaire si juste. Ces chercheurs ont reçu des remarques violentes inacceptables, moi également (ego démesuré, manque de rigueur scientifique, volonté de nuire aux cliniciens pour résumer.) Tout cela est indigne. Vous exprimez bien que les parents n’y comprennent plus rien , c’est ce que j’avais écrit justement dans mon deuxième livre, « les surdoués atteints de haut potentiel, l’intelligence malmenée ».

«

»