Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Jan/17

5

La fessée interdite

La fessée a été interdite récemment en France, comme dans  autres pays.  On parle bien de châtiments corporels envers les enfants. Difficile de « trier » parmi les châtiments, évidemment. Entre la gifle violente, la fessée déculottée, des coups ou une petite tape sur la main pour que l’enfant ne mette pas ses doigts dans la prise, il y a une très grande différence.

La France est-elle prête à interdire la fessée ?

A propos de cette émission de M6 , dont on a discuté abondamment dernièrement, On a pu lire ça et là qu’il s’agissait de « maltraitance psychologique » .  L’émission  montre des enfants  surdoués qui aiment la compétition et qui jouent à un jeu-concours télévisé.

On peut lire mes articles et les commentaires :     Prodiges ou génies ?

Debrief de l’émission de M6 sur les surdoués          

Les génies sur M6              Debrief de l’émission de M6 sur les surdoués (suite)

Qu’en est-il de la maltraitance psychologique ?  Durant l’émission, apparemment, aucune.  Des parents ont témoigné de la volonté et de la joie des enfants de participer. Ces enfants ont été (mal) traités psychologiquement sur les réseaux sociaux, ensuite. Ils ont été traités de  « singes savants »   « d’animaux de cirque domptés par leurs parents »   « des bêtes de foire»  et j’en passe. Il me semble bien qu’une petite tape sur la main est moins violente et destructrice. Ces mêmes personnes écrivent que « Tous les enfants ont besoin de respect ».

Y aurait-il un bug ?

Tout un courant actuel entraîne et stigmatise les enfants à haut potentiel vers le handicap.

C’est là qu’est  la « maltraitance psychologique».

J’en parle abondamment dans mon livre.

Pour ceux qui n’auraient pas encore compris ou intégré que la douance est considérée, à tort, comme un trouble par un certain nombre d’acteurs qui se disent référents dans le haut potentiel : D’un dysfonctionnement de l’éducation, on passe à la médicalisation.  Ce sont ces différents acteurs qui disent et écrivent que dans le jeu-concours, il s’agissait de  « maltraitance psychologique»… Pas moins.

Stigmatiser les enfants à haut potentiel vers le handicap,  les qualifier de « zèbres » pour ne pas considérer qu’ils sont intelligents, dire qu’ils sont  « différents»,  ne pas reconnaître leur intelligence, ne pas les reconnaître surdoués, est une « maltraitance psychologique » bien plus destructrice et durable qu’une émission de télé passagère. Quel est l’avenir d’une société qui considère que l’intelligence est un trouble ?

Début de la préface de mon livre par J C Terrassier :

«Avoir un enfant précoce : chance ou difficultés ?

Chance bien sûr, même si son éducation va soulever des questions spécifiques.

L’auteure, Madame Kirchgessner, s’étonne et s’indigne que l’Education Nationale ait reconnu leur existence en les classant dans la catégorie des handicapés.

Ainsi, le référent « élèves intellectuellement précoces » est le responsable MDPH dans chaque académie, ce qui peut signifier que ces enfants sont atteints de difficultés relevant de soins.

En réalité, c’est l’Education Nationale qui est en difficulté face à ces enfants et qui leur crée des difficultés en les plaçant dans un système éducatif qui répond difficilement à leur potentiel et à leurs besoins.»

les-surdoues-atteints-de-haut-potentiel-nadine-kirchgessner

 

Alors  La France est-elle prête à interdire la fessée ?  Je ne le sais pas, en tous cas la France est fin prête pour interdire l’intelligence.

 

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»