Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Nov/16

7

Les confusions

les-surdoues-atteints-de-haut-potentiel-nadine-kirchgessner

J’ai lu dernièrement un article qui plaçait (encore) sur le même plan les troubles DYS, Le TDAH (trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité), le TSA (trouble du spectre autistique) et le haut potentiel !  Ce dernier cas était envisagé comme un trouble à part entière…

C’est ce scandale qui m’a fait écrire mon deuxième livre « Les surdoués atteints de haut potentiel, l’intelligence malmenée »

On peut lire sur le site les premières pages et la préface pertinente de J C Terrassier, spécialiste pionnier de la précocité intellectuelle.

Voici un extrait de mon dernier livre, préfacé par JC Terrassier qui a créé l’ANPEIP : « D’après la Conférence de consensus Cnesco-Ifé/ENS de Lyon (mars 2016), en lecture « 39 % des élèves sont en difficulté à la sortie de l’école primaire (Cedre, 2009).  À l’entrée en 6 ème, un élève sur cinq avait, en 2007, des difficultés liées à la connaissance de mots du langage courant, un élève sur trois avait des difficultés liées à la connaissance de mots rares (DEPP 2007 – réponses au test SPEC 6). En 2012, 37% des élèves de 15 ans ne maîtrisent pas la compréhension de l’écrit à la fin du collège (PISA 2012).»… »

Et cela, chacun peut le constater, malheureusement… Pour les enfants qui savent lire tôt (comme certains enfants à haut potentiel) et qui aiment lire (comme beaucoup d’enfants à haut potentiel) , cette situation est difficile. Cela peut entraîner des difficultés, pour quelques enfants à haut potentiel, comme de l’agitation, de l’ennui, du manque de motivation, de l’insolence, du harcèlement scolaire subi entraînant de la phobie scolaire…etc… ce que certains ont tôt fait de nommer des « troubles » , en apportant une grande confusion entre des conséquences de « faits » et les troubles comme les troubles DYS , le TDAH et le TSA.

Car évidemment , le haut potentiel n’est pas un trouble.

ci-joint un article qui explique les définitions de la dyslexie

La dyslexie sur France inter

F Ramus est un grand chercheur en psychologie cognitive. Franck Ramus dit en direct qu’il n’y a pas plus de troubles DYS dans la population à haut potentiel que dans la population en général.

blog de Franck Ramus

différents articles sur la dyslexie :

http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/primaire/elementaire/Pages/2007/88_elem_lect_ramus.aspx

https://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/predicteurs_de_la_dyslexie_et_des_capacites_de_la_lecture_en_france_et_dans_8_pays_europeens_franck_ramus.9599

http://franck-ramus.blogspot.fr/2016/01/le-point-sur-lapproche-posturologique.html

article sur l’orthographe  du 09.11.2016  que je rajoute

http://mobile.lemonde.fr/education/article/2016/11/09/le-niveau-en-orthographe-des-ecoliers-francais-plonge_5028192_1473685.html?xtref=http%3A%2F%2Fm.facebook.com

Commentaire sur mon livre sur Amazon :

Par Rose le 25 juillet 2016

Achat vérifié

Enfin un livre positif concernant les surdoués. Les surdoués sont une chance ! Ce ne sont ni des malades, ni des prétentieux. Ils ont une intelligence supérieure à la moyenne. Quand sauront nous enfin les utiliser et leur rendre leur vraie place, pour enfin bénéficier de leur surdouance au lieu de s’acharner comme beaucoup (dont l’éducation nationale) à les briser, les éteindre ?
Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»