Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Oct/16

28

Fin de conflit

Cette semaine, de grosses discussions parfois malveillantes (très malveillantes) à mon égard se sont passées sur facebook. Je ne peux pas tout relater et cela concerne toujours ces chiffres inexacts de l’échec scolaire supposé des enfants surdoués.  Du moins, je le croyais…

Car en fait , ces personnes ont cru que j’étais dans le jugement (de quoi , je ne sais pas) … Comme quoi les mots n’ont parfois pas le même sens pour tout le monde.  J’assure que je ne suis pas dans le jugement .

Il se trouve que c’est profondément injuste.

J’informe mes nombreux lecteurs depuis de nombreuses années en étudiant et reprenant les études scientifiques, et je tiens à exposer les chiffres et les analyses sur le haut potentiel les plus plausibles et les moins farfelues. J’ai une certaine connaissance du sujet, j’ai l’expérience, le recul nécessaire et je suis dégagée de toute « pression économique » qui induirait mes articles, mes opinions dans un certain sens mercantile.  Cela me permet de voir et de prévoir certains faits. Mon site est destiné à TOUS les surdoués, ceux qui ne vont pas bien et ceux qui vont bien . Ceux qui ne vont pas bien y trouveront des pistes pour aller mieux.

Nicolas Gauvrit  , auteur du livre « Les surdoués ordinaires  » (PUF 2014) est venu me soutenir dans ce conflit (âpre) de chiffres et je l’en remercie.

Comme souvent le débat de fond est complètement  occulté…  par des idées comme  (en gros , je caricature) :

« les chiffres ne sont pas notre priorité »  ou des malveillances sur ma personne ou ma personnalité.

J’ai eu droit à tout, comme vous  pouvez le lire sur ces pages Facebook , mais je n’ai pas tout copié…  des allusions à mon ego… vous avez besoin de reconnaissance… …,vous êtes le Pierre Menez du foot  (comprenne qui pourra, je ne suis pas du tout calée en foot, et chez nous, nous ne sommes pas du tout branchés foot, sauf mon dernier fils qui va de temps à autre voir le PSG)…

Et la palme étant  : cela vous gêne que JSF soit célèbre

Si, si je vous assure…  on m’a écrit ça…

Définition de célèbre  :

Un personnage public, une célébrité, people ou star est une personne largement reconnue ou célèbre qui attire sur elle l’attention du public et des médias. Le mot vient de l’adjectif latin celeber qui signifie « nombreux », « fameux », « illustre » ou « qui est célébré ». …

Non mais allo quoi ?

Ah !  On ne s’ennuie pas !  Comme souvent avec les analyses « psychanalytiques »

Pour ceux qui ne savent pas de quoi il s’agit, et qui ne comprennent rien à cet article  :

Enfants précoces en Aveyron

Enfants précoces en Aveyron (suite)

Trêve de plaisanterie, le sujet est assez grave, et je vais reprendre  le débat de fond , qui est un débat très sérieux et certainement pas un débat sur ma petite personne !

Le débat très sérieux sur les baisses de passage anticipé au CP n’est même pas abordé ni la prévention…

Car une association d’enfants précoces qui colporte des chiffres inexacts a des conséquences négatives pour tous.

Comme je l’ai exprimé sur facebook, cette nouvelle association n’est pas responsable, puisqu’elle répète ce que répètent inlassablement les associations principales l’AFEP , qui a été à l’origine de ce « 30 % d’échec scolaire chez les surdoués », et l’ANPEIP.

2016/10/19/les-surdoues-peinent-a-sadapter-a-lecole-

Certaines  associations on fait le choix, que l’on peut comprendre, de ne s’occuper essentiellement que des surdoués qui ne vont pas bien. C’est une action louable et altruiste.  Pourtant elles se privent ainsi de l’expérience et de la positivité apportée par tous ceux qui vont bien . Mais lorsqu’elles diffusent des chiffres erronés, issus ce cet effet « loupe » sur ceux des surdoués qui ne vont pas bien, en les généralisant à tous les surdoués, je ne peux être en accord.  Todd Lubart l’avait aussi signalé dans son ouvrage en 2006.

Les conséquences négatives (pour tous) sont nombreuses

Première conséquence : Inquiéter les parents et par ricochet les enfants inutilement. Cela peut entraîner des comportements de panique parfois, des comportements bizarres dus à cette « annonce » effroyable d’échec possiblement vécue par les EIP… Une pression indescriptible chez certains enfants, qui déjà savent se la mettre tous seuls.

Des « annonces » tout aussi effrayantes de mort imminente sont faites aux parents pour empêcher leur enfant de sauter une classe… L’anxiété devient généralisée chez les parents , elle sera communiquée aux enfants , inévitablement.

Deuxième conséquence : Pour ceux qui vont bien, cela leur fait poser des questions… Mais est-ce que je suis vraiment surdoué (e )   (ou mon enfant ) puisque tout le monde dit que c’est difficile… Eh oui, ils vont trop bien …Il ne faut pas  …

Troisième conséquence : Passage pernicieux du statut de  surdoué  à statut de « handicapé »  comme je l’ai expliqué dans mon deuxième livre, avec toutes les conséquences émotionnelles, d’estime de soi et sociales que l’on peut entrevoir.

Quatrième conséquence : croyance que si son enfant est en échec scolaire , il est surdoué ! Avec, explosion des demandes de tests aux professionnels.

Pour lire l’article du Monde cliquer sur

Les enfants du XXIème siècle sont-ils tous surdoués ?

http://planetesurdoues.fr/index.php/2016/08/30/article-du-monde/

Cinquième conséquence : une image négative du haut potentiel et des personnes surdouées commence à entrer dans les têtes, insidieusement. Dans quelques années, il ne sera pas de bon ton de dire que l’on est surdoué parce qu’on va nous regarder comme des personnes «  à problèmes »… exemple : un recruteur, qui aura à choisir entre deux candidats choisira la personne qui n’aura pas sauté de classe par exemple !

Pour ceux qui auraient encore des doutes sur la Troisième conséquence …

« Aider l’enfant intellectuellement précoce à devenir autonome – Invité(s) : Alexandra Reynaud, auteure et maman d’Elijah, 12 ans, enfant intellectuellement précoce    sur une radio consacrée à l’intégration sociale, culturelle et professionnelle des personnes handicapées « …

Vivre FM   La parole aux aidants

Ce courant négatif ne cache même plus ses intentions.

 

Comme a écrit une maman :  « En tant que maman de jeunes HP je ne peux que me réjouir de voir les chiffres sur l’échec scolaire remis en cause. La prédiction de cet avenir raté est très anxiogène. »

On peut lire aussi cet article passionnant :

https://www.liberaux.org/index.php/topic/46797-tyrannie-des-minorites/

On peut aussi relire ces articles qui montraient les effets néfastes de la pathologisation outrancière du haut potentiel.

http://planetesurdoues.fr/index.php/2012/11/12/au-secours-jai-un-enfant-surdoue-emission-du-11-11-2012-sur-nrj/

http://planetesurdoues.fr/index.php/2014/12/20/au-secours-mon-enfant-est-surdoue/?preview_id=3055&preview_nonce=affaa0a015&preview=true

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

2 Comments pour Fin de conflit

Enkidu | 28 octobre 2016 à 17 h 51 min

Courage ! 😉

En France, à cause de ces personnes incorrectes, de nombreux surdoués se désintéressent du milieu de la douance.
Mais grâce aux gens comme vous, il y a encore un espoir que les choses s’améliorent.
Vous n’êtes pas seule face à ce problème, tenez bon !

Qui plus est, vous faites votre travail correctement (avec objectivité, méthodologie et en connaissance de cause), dans l’intérêt de tous, et c’est très appréciable.

D’autant plus que vous êtes l’une des rares (avec Nicolas Gauvrit et Jean-Charles Terrassier, entre autres) en France, à oser déconstruire (ce que l’on pourrait considérer comme du sophisme, des névroses ou de l’escroquerie) les arguments de ces amateurs qui méjugent la douance et influencent les médias. Ces mêmes personnes qui profitent de gens «fragiles», pour augmenter leur clientèle.

_ Non, les surdoués ne sont pas des handicapés.
_ Mais oui, certains surdoués peuvent avoir un environnement inadapté à leur différence.
_ Non, les surdoués ne sont pas hyper-émotifs.
_ Mais oui, la majorité des surdoués font preuve d’hyper-esthésie.
_ Non, les surdoués ne sont pas synonyme de trouble psychologique.
_ Et non, les surdoués ne vont pas voir un psy, en général.
_ Non, les surdoués ne sont pas synonyme de « dys' » (dyscalculie, dysorthographie, dyspraxie, etc).
_ Et non plus, les surdoués ne sont pas, synonymes de réussite sociale, professionnelle, personnelle ou émotionnelle.
_ Non, les surdoués n’ont pas de pensée en arborescence #Secte
_ Mais oui, certains surdoués sont submergés par des pensées parasites.
_ Non, les surdoués ne sont pas introvertis, dépressifs, loosers, ou avec une expérience malheureuse.
_ Et non également, les surdoués ne réussissent pas tout ce qu’ils touchent.
_ Non, les surdoués n’ont pas besoin de « coach » pour surdoués #Arnaque
_ Et oui, malheureusement la majorité des surdoués ont des problèmes de compréhension avec les « implicites relationnels ».
_ Non, les enfants indigo n’existe pas #Secte
_ Non, les surdoués ne sont pas favorables à l’anxiété.
_ Non, les enfants surdoués ne sont pas en échec scolaire dans 1/3 des cas.
_ Et oui, les psychanalystes d’obédience freudienne, ne connaissent rien à la douance
_ Non, prétendre être surdoué n’est pas arrogant.
_ Etc… (la liste est longue)

Avec toutes cette merdes, il ne faut pas s’étonner du retard phénoménal des français sur la recherche et l’utilité de la douance en société ! (même chose pour le spectre Autistique)

Enfin, bref…. vu la situation, on ne peut faire que mieux, donc gardons courages 😉

Nadine Kirchgessner | 10 novembre 2016 à 23 h 00 min

Merci !
Et ce n’est pas facile ! De telles fausses croyances sont si profondément ancrées aujourd’hui
Et vous avez mis un s à courage !
Je suis plus sceptique sur les phrases
la majorité des surdoués font preuve d’hyper-esthésie.
la majorité des surdoués ont des problèmes de compréhension avec les « implicites relationnels ».
qui ne sont pas prouvées !
Pur les coaches, c’est personnel, certains adultes qui se découvrent sur le tard ont besoin d’un soutien quelques temps.
mais je suis d’accord avec tout ce que vous écrivez.

«

»