« Surdouée ». Quand le verdict tombe, Pauline, à l’aube de ses 30 ans, « tombe littéralement de sa chaise ». Sa vie, à l’époque, est loin de lui avoir apporté la sérénité à laquelle elle aspire. Entre harcèlement au collège, phase d’anorexie et carrière professionnelle en pointillé, elle se sent insatisfaite, sans vraiment comprendre pourquoi… »