Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Sep/16

15

La dyssynchronie

terrassier_

Mes lecteurs le savent, je prépare la conférence du 27 septembre à Lausanne. A cette occasion, j’ai téléphoné la semaine dernière à J C Terrassier , et nous avons discuté un long moment !  J’ai eu l’idée de cet article sur la dyssynchronie, parce que sa définition n’est pas toujours claire et bien comprise.

J C Terrassier est donc l’auteur de ce  « concept », il l’a présenté au 2ème congrès mondial pour les enfant surdoués de San Francisco en 1977, et cela a été bien accueilli ( cf  Les surdoués ou la précocité embarrassante ).

Mais la dyssynchronie, c’est quoi exactement ?

Pour son auteur, il s’agit d’un décalage normal.

On distingue plusieurs dyssynchronies :

Décalage entre les capacités intellectuelles d’un enfant surdoué et les capacités de son âge réel, pour la dyssynchronie interne,

Décalage avec les autres enfants du même âge pour la dyssynchronie sociale.

La dyssynchronie interne

Si l’enfant a 10 ans, et des capacités intellectuelles de deux ans de plus, par exemple, donc 12 ans, , il a les capacités corporelles et affectives d’un enfant de 10 ans :

p31  « Le niveau psychomoteur d’un enfant apparaît d’ailleurs bien davantage lié à son âge réel qu’à son âge mental » (J C Terrassier)

Au niveau maturité, j’ai pu remarquer, avec beaucoup d’enfants, qu’ils avaient plutôt une avance aussi sur ce plan.

Mais dans l’étude de KINCAID  par exemple, faite sur 561 enfants, les auteurs indiquent qu’ils marchent plus tôt.

Si l’enfant a des problèmes psychomoteurs ou d’écriture très prononcés, il faut rechercher du côté de la Dyspraxie.

Si l’enfant a des problèmes affectifs d’un enfant plus jeune que son âge réel (de naissance) , il faudra rechercher plus avant dans son histoire.

La dyssynchronie sociale

Cela signifie le décalage de l’enfant intellectuellement précoce, qui n’a pas (toujours) les mêmes centres d’intérêt que ses camarades du même âge.

J C Terrassier indique dans son livre :

« La dyssynchronie entre son âge réel et son âge mental implique qu’il aura, soit des amis de même niveau de développement mental mais plus âgés et plus grands que lui, soit des amis du même âge mais bien en retard sur le plan mental par rapport à lui« .

On comprend donc qu’il faut prendre en compte cette dyssynchronie dans le développement de l’enfant, pour que la précocité ne soit pas « embarrassante » !

J’ajoute un aspect auquel on pense peu lorsque les enfants sont petits ou adolescents, et qu’il faut faire sauter des clases à son enfant, c’est l’après-Bac. j’an avais déjà parlé dans cet article de la rubrique  « tribulations d’enfants trop vifs »  , c’est le rejet des boites de nuit lors des soirées étudiantes, parce qu’il n’ a pas 18 ans !

Il y a aussi beaucoup d’autres aspects de la vie quotidienne étudiante, lorsqu’elle doit se passer dans une autre ville que celle du domicile des parents qui ne sont pas évidents à gérer, lorsque le jeune a un an ou deux ans d’avance. Mais tout est à prendre en compte, et c’est pourquoi il faut axer l’éducation sur les relations sociales et la vie pratique !     cliquer sur     réflexion

Définition

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»