« Le cognitif quèsaco ? » de Franck Ramus

En ces temps de vacances et de farniente,  F Ramus a travaillé sur son blog et a écrit un article fort intéressant qui décrypte le sens du mot « cognitif » en psychologie.  Je le partage donc :

 

« De nos jours, le mot « cognitif » est sur toutes les lèvres, soit pour s’en réclamer, soit pour s’en distancier (à tort ou à raison). Le problème est que le mot « cognitif » prend souvent des sens différents en fonction de la personne qui les utilise. Notamment, le mot « cognitif » est souvent utilisé en opposition à d’autres termes, comme : comportemental, perceptif, émotionnel, clinique, subjectif, psychique, mental… Ces oppositions ont, certes, des racines historiques, mais sont-elles encore bien fondées ?…

suite de l’article  cliquer sur :

Le cognitif quèsaco ? de Franck Ramus

Le mot cognitif vient du latin « cognitio » qui est « l’action de connaître » et du verbe cognoscere qui veut dire « prendre connaissance » . noscere veut dire « savoir » et co  vient de  « cum » qui veut dire  « avec », donc  apprendre ,  « savoir avec » !

J’avais écrit cet article pour comprendre le fonctionnement cognitif des personnes à haut potentiel :

le fonctionnement cognitif

Share

Une réflexion sur « « Le cognitif quèsaco ? » de Franck Ramus »

  1. Bonjour,
    Je ne parlerai pas de la manière dont monsieur Ramus parle de la psychanalyse. Il remet les choses à leur place.

    J’ai surtout trouvé intéressant le propos sur le libre arbitre. Le libre arbitre s’apparenterait en fait à la liberté d’expression.

    Face à des mécanismes complexes, le scientifique est confronté à beaucoup d’incertitude et de doutes. Je me demande si un grand scientifique ne se doit pas dans le même temps d’être un bon philosophe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.