Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Juil/16

19

Jean-Charles Terrassier

terrassier_

Présentation de l’éditeur

En 40 ans, Jean-Charles Terrassier, psychologue de l’enfance, a aidé plusieurs milliers d’enfants intellectuellement précoces à s’épanouir malgré un environnement souvent peu propice à répondre à leurs particularités et à leurs besoins. Il analyse dans ce livre les particularités du développement des enfants surdoués, grâce à des démarches et des concepts novateurs (dyssynchronie, somatotypie). Ce faisant, il permet de mieux comprendre les facilités et les difficultés de ces enfants. J-C Terrassier présente également une méthode nouvelle et complémentaire pour évaluer l’intérêt d’une prise d’avance scolaire, la méthode du QI compensé. Jean-Charles Terrassier répond aux questions que parents et enseignants se posent : Comment identifier les enfants surdoués ? Avec quels tests ? Faut-il leur faire sauter une classe ? Entrer au CP avant 6 ans constitue-t-il un bon choix ? Quelles en seront les conséquences ? Comment les parents doivent-ils agir face à la précocité de l’enfant ? Que peuvent faire les enseignants pour ces enfants dans les circonstances actuelles ? Quelle est la position de l’Education nationale ? Quelles sont les chances d’un enfant surdoué de milieu défavorisé quant à la réalisation de son potentiel ? L’inventaire proposé ici permettra aux parents et aux enseignants d’identifier la précocité d’un enfant. Ce livre les aidera à faire les bons choix éducatifs, choix toujours délicats pour ces enfants fragilisés par leur sensibilité. Car ce qui est en jeu, c’est l’équilibre et le bonheur des 600 000 enfants précoces actuellement scolarisés de la maternelle au lycée.

 

Biographie de l’auteur

Psychologue de notoriété internationale, spécialiste reconnu des enfants précoces, Jean-Charles Terrassier est président-fondateur de l’ANPEIP, première association française à avoir agi en faveur des enfants précoces. Il a été à l’origine de la création des classes pour enfants surdoués. Il est également l’auteur avec Philippe Gouillou, chez ESF éditeur, du Guide pratique de l’enfant surdoué.

gouillou_

Peu de gens récemment entrés dans le monde de la douance savent qui est vraiment Jean-Charles Terrassier ! Il  a inventé le terme  « dyssynchronie » qui est aujourd’hui dans le Larousse, et a créé l’ANPEIP  en 1971. Jean-Charles Terrassier est un psychologue de Nice, aussi, j’ai une pensée pour tous les niçois en ce mois de Juillet.

Jean-Charles Terrassier, comme on peut le lire sur Amazon, est référencé par ce blog :

tribulations terrassier

(copie d’écran du site Amazon)

Jean-Charles Terrassier, comme mes lecteurs le savent, a préfacé mon deuxième livre
« Les surdoués atteints de haut potentiel, l’intelligence malmenée » EDN (2016). On peut lire sa préface sur « aperçu » sur les Editions du Net !

Arielle Adda a préfacé mon premier livre  « Des femmes surdouées » EDN (2014)

On peut constater que ce blog d’Alexandra, qui soi-disant, parle de tout ce qui se passe sur le surdouement, a « omis » de parler de ce livre, préfacé par J.C Terrassier ! Oh, dommage !

Mais est-ce un oubli ?… Comme l’étude EDEN…

Jean-Charles Terrassier donc, a préfacé peu de livres,  c’est d’autant mieux de figurer parmi les rares !

Je conseille depuis le début de ce blog ses livres, régulièrement mis à jour.

Il a préfacé le livre d’Arielle Adda « Le livre de l’enfant doué »
et le livre de Tessa Kieboom : « Accompagner l’enfant surdoué », dans lequel il y a un paragraphe intitulé
« Le passage anticipé, la solution par excellence ? »

Comme on peut le lire dans cet article,

Enfants précoces et scolarité : le grand paradoxe

La pathologisation du haut potentiel est prégnante, malgré tout, encore et toujours. Les études citées dans cet article existent-elles ? La population d’enfants précoces de l’étude de Lyon 2004 a été issue de cabinets de psys, cela implique des enfants ayant des problèmes !  (cf la video de N Gauvrit).
J’avais entendu Pierre Fourneret aux dix ans de l’AFEP, au colloque organisé à la faculté de médecine de Paris.
On peut lire son avis dans cet article publié hier, il a un peu modifié son discours … Je m’en souviens très bien, il disait que les surdoués n’ont pas besoin d’un psy, ils ont plutôt besoin d’un coach ! en 2003, donc !

J’ai placé un commentaire sous l’article, Nicolas Gauvrit aussi ! Heureusement, ces commentaires ne sont pas bloqués !  🙂
Les explications de cette pathologisation actuelle du haut potentiel sont dans mon livre
« Les surdoués atteints de haut potentiel, l’intelligence malmenée »

les-surdoues-atteints-de-haut-potentiel-nadine-kirchgessner

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

2 Comments pour Jean-Charles Terrassier

rouse jean charles | 25 janvier 2017 à 17 h 00 min

Bonjour,

Mr Terrassier a été salvateur tant au niveau de ma scolarité qu’au niveau familial. En effet, j’ai rencontré Jean-Charles a l’âge de 8ans (j’ai 38 ans à ce jour), sur les conseils du docteur Moignot il me semble. Cette rencontre a permis au delà des mots, de mettre en place des actions afin que ma vie future soit encadrée et que je ne sombre pas dans une régression progressive. Je tiens aussi à remercier Mr et Mme Pinder de l’école Michelet à Nice qui eux aussi ont été déterminants lors de ma scolarité. Bref, si Mr Terrassier n’avait pas été là, mon parcours aurait été chaotique à base de redoublements et de railleries. Merci.

Nadine Kirchgessner | 25 janvier 2017 à 18 h 28 min

Merci pour votre commentaire ! En plus vous avez le même prénom ! Pour nous aussi, il a été de bon conseil, et il nous a dirigé vers Arielle Adda, comme nous habitions près de Paris. C’est sûr que cela change la vie de rencontrer les bons professionnels, dès le plus jeune âge, si on compare avec ceux qui « tombent » sur des psychanalystes. Je rappelle que son livre est réédité régulièrement, donc, ce n’est pas du tout un vieux livre.

«

»